Vatican News

Dix-neuf nouveaux prêtres ordonnés par le Pape François

En ce quatrième dimanche de Pâques, dimanche du Bon Pasteur et 56e Journée mondiale de prière pour les vocations, le Saint-Père a présidé la messe en la Basilique Saint-Pierre, pendant laquelle 19 diacres ont été ordonnés prêtres. Au cours de son homélie, François leur a rappelé les aspects essentiels de leur ministère: célébration de l’Eucharistie, prédication et méditation de la Parole de Dieu, exercice de la miséricorde, le tout enraciné dans la prière.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

La majorité de ces nouveaux prêtres sont italiens, mais des pays des périphéries géographiques étaient aussi représentés sous la majestueuse coupole de la Basilique Saint-Pierre, comme la Croatie, le Pérou, Haïti et le Japon. Le plus âgé d’entre eux a 46 ans, et le plus jeune, 27 ans. Deux ont étudié au Séminaire Pontifical Romain Majeur, huit au Collège diocésain Redemptoris Mater, huit appartiennent à la Fraternité sacerdotale des Fils de la Croix, et un à la Famille des Disciples.

Chacun d’entre eux, ses mains dans celles du Saint-Père, a promis à celui-ci respect filial et obéissance, au cours de l’émouvante et belle liturgie de l’ordination présidée par François.

Être ordonné n’est pas rejoindre un syndicat

Un peu plus tôt au cours de la cérémonie, le Souverain Pontife a prononcé une homélie invitant les ordinands à imiter le Seigneur Jésus en continuant «sa mission personnelle de maître, de prêtre et de pasteur».  Par l’ordination, ces dix-neuf hommes sont en effet «configurés au Christ souverain et éternel prêtre». «Ce n’est pas une association culturelle, ce n’est pas un syndicat, non», a souligné le Pape. «Vous serez participants du ministère du Christ», a-t-il insisté.

Afin de les encourager dans leur exigeante et grande mission, François a dispensé aux futurs prêtres quelques précieux conseils. D’abord, lire et méditer «assidument la Parole du Seigneur pour croire ce que vous avez lu, enseigner ce que vous avez appris dans la foi, vivre ce que vous avez enseigné». «On ne peut jamais faire une homélie, une prédication, sans beaucoup de prière, avec la Bible en main. N’oubliez pas cela», a –t-il ajouté. Quand la doctrine enseignée «vient du cœur et naît de la prière, elle sera tellement féconde», a promis le Pape, avant de les inciter à être «des hommes de prière, des hommes de sacrifice, pour qu’avec la Parole et par l’exemple vous édifiiez la maison de Dieu, qui est l’Église».

Ne pas salir l’Eucharistie

«Soyez attentifs dans la célébration de l’Eucharistie», a ensuite demandé François, en évoquant le point central du ministère sacerdotal. «La célébration de l’Eucharistie est le sommet de la gratuité du Seigneur. S’il vous plaît, ne la salissez pas avec des intérêts mesquins», a-t-il mis en garde.

Mentionnant ensuite les sacrements du baptême et de la pénitence, le Pape a exhorté les ordinands à ne jamais se lasser «d’être miséricordieux. Miséricordieux: comme le Père, comme Jésus qui a été miséricordieux avec nous, avec nous tous». «Perdez du temps avec les malades et les personnes souffrantes», a-t-il insisté.

À l’image de Jésus, Bon Pasteur

Enfin, François leur a demandé d’exercer «dans la joie et la charité, avec sincérité, l’œuvre sacerdotale du Christ, dans l’unique intention de plaire à Dieu et non à vous-mêmes. La joie sacerdotale se trouve sur cette voie, en cherchant de plaire à Dieu qui nous a choisi», a-t-il déclaré, avant de mettre en relief la «communion filiale» avec l’évêque et l’attention à l’unité des fidèles. En d’autres termes, la «proximité propre au prêtre: proche de Dieu, dans la prière, proche de l’évêque qui est votre père, proche du presbytérat, des autres prêtres, comme frères, sans se dépecer les uns les autres, et proche du Peuple de Dieu».

Pour cela, a conclu le Saint-Père, un seul modèle doit toujours rester «devant les yeux» du prêtre. Un modèle mis en valeur par saint Jean dans l'évangile retenu ce dimanche (Jn 10, 27-30): le Christ «Bon Pasteur, qui n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et pour chercher et sauver ce qui était perdu»

Vidéo de la messe commentée en français
12 mai 2019, 11:11