Cerca

Vatican News
Remplissage d'un bidon d'eau. Remplissage d'un bidon d'eau.  (ANSA)

Le Pape François invite à prendre conscience de la rareté de l'eau

Le Pape a adressé un message en espagnol au directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau qui a cette année pour thème : “Ne laisser personne de côté”. Selon l’organisation onusienne, quatre milliards de personnes sont confrontées chaque année à des pénuries d’eau, et le manque d’eau pourrait provoquer le déplacement de 700 millions de personnes d’ici à 2030.

«L’eau est un bien indispensable pour l’équilibre des écosystèmes et la survie humaine», explique d’emblée le Pape dans ce message. «L’accès à ce bien est un droit humain fondamental, qui doit donc être respecté car il met en jeu la vie des personnes et leur dignité», précise François en répétant un principe écrit dans son encyclique Laudato Si’, publiée en 2015.

Face au manque d’eau, notamment dans les pays et régions arides, toutes les institutions doivent mener des efforts communs de façon concrète, «non seulement avec la maintenance et le perfectionnement des structures hydriques, mais aussi en investissant dans le futur, en éduquant les nouvelles générations pour l’utilisation et le soin de l’eau». Chacun doit prendre conscience de la valeur de l’eau ; cette conscientisation doit aller de pair avec les efforts techniques menés pour rendre l’eau potable et accessible.

Face aux conséquences du changement climatique et à la raréfaction ou à la contamination de l’eau, les nouvelles générations doivent être éduquées à une approche raisonnée et respectueuse de l’utilisation «des ressources que nous donne notre mère la Terre». L’interpellation des défavorisés doit nous interpeller pour protéger «l’eau qui est très utile, et humble, et précieuse et chaste», conclut le Saint-Père en citant la prière de saint François d’Assise.

22 mars 2019, 12:35