Cerca

Vatican News
Le Pape François lors de l'audience générale du 6 février 2019. Le Pape François lors de l'audience générale du 6 février 2019.  (Vatican Media)

Audience générale: le Pape revient sur son voyage à Abou Dhabi

Lors de l’audience générale du mercredi 6 février, tenue en Salle Paul VI, le Pape est revenu sur son voyage aux Émirats arabes unis, qui s’est achevé hier. «Un voyage bref mais très important qui a écrit une nouvelle page dans l’histoire du dialogue entre le christianisme et l’islam, et dans l’engagement de promouvoir la paix dans le monde sur la base de la fraternité humaine», a expliqué le Pape François.

Cyprien Viet – Cité du Vatican

«Pour la première fois, un Pape s’est rendu dans la Péninsule arabique», a souligné l’évêque de Rome, en remarquant que «la Providence a voulu que ce soit un Pape du nom de François, 800 ans après la visite de saint François d’Assise au sultan al-Malik al-Kamil». Le Pape s’est donc inspiré du saint dont il a choisi de porter le nom pour garder dans son cœur «l’Évangile du Christ, la prière du Père pour tous ses enfants, spécialement pour les plus pauvres, pour les victimes des injustices, des guerres, de la misère ; la prière pour que le dialogue interreligieux entre le christianisme et l’islam soit un facteur décisif pour la paix dans le monde d’aujourd’hui»

 

En remerciant les autorités du pays, le Pape a expliqué que la forte croissance des Émirats arabes unis durant les dernières décennies a fait de ce territoire «un carrefour entre Orient et Occident, une oasis multiethnique et multireligieuse, et donc un lieu adapté pour promouvoir la culture de la rencontre». François a également souligné le dévouement de tous les prêtres des différents rites, des religieux et des laïcs qui animent la présence chrétienne sur cette terre.

Il invite à étudier attentivement le Document sur la Fraternité humaine qu’il a signé avec le Grand-Imam d’Al-Azhar, qui se situe dans la continuité de leur rencontre au Caire en 2017, et qui vise à donner un signe de respect et de dialogue à partir des valeurs communes entre le monde chrétien et le monde musulman, comme la promotion de la vie et de la famille, le sens religieux, le respect des anciens ou encore l’éducation des jeunes.

Il a enfin souligné la forte et étonnante affluence lors de la messe célébrée hier, qui a été l’occasion de prier «pour la paix et la justice, avec une intention spéciale pour le Moyen-Orient et pour le Yémen». Ce voyage a été révélateur des «surprises de Dieu», a conclu le Pape François, qui a invité à prier pour que tout ce qui a été semé apporte des fruits, «selon ce que Dieu voudra».

L'appel pour les migrants haïtiens

Au terme de l’audience, le Pape François a lancé un appel suite au naufrage d’une barque samedi dernier au large des Bahamas, avec des dizaines de migrants haïtiens à bord, «en recherche d’espérance et d’un futur de paix.» Le Pape a donc adressé sa «pensée affectueuse aux familles éprouvées par la douleur, ainsi qu’au peuple haïtien frappé par cette nouvelle tragédie. Je vous invite à vous unir à ma prière pour ceux qui ont dramatiquement disparu et pour les blessés», a conclu le Saint-Père.

06 février 2019, 11:24