Cerca

Vatican News
Le Pape François lors de la messe pour les migrants en la Basilique Saint-Pierre, le 6 juillet 2018. Le Pape François lors de la messe pour les migrants en la Basilique Saint-Pierre, le 6 juillet 2018.   (Vatican Media)

Le Pape célèbre ce vendredi une messe pour l'accueil des migrants

Comme l'a annoncé en début de semaine Alessadro Gisotti, le directeur par intérim de la Salle de Presse du Saint-Siège, le Pape célèbre ce 15 février une messe pour l’ouverture de la rencontre des structures d’accueil des migrants, sur le thème «Libérés de la peur».

Pour souligner une nouvelle fois son attention à l’accueil des migrants, le Pape François célèbre ce vendredi 15 février à 16h, en la Fraterna Domus de Sacrofano, près de Rome, la célébration eucharistique ouvrant la rencontre “Libérés de la peur”, organisée par la Fondation Migrantes, la Caritas italienne et le Centre Astalli, du 15 au 17 février 2019.

Il s’agit de donner une voix à cette Italie qui, comme l’avait déclaré le Pape François au Corps diplomatique accrédité près le Saint-Siège le 7 janvier dernier, «dans la fidélité à ses propres traditions, maintient vif cet esprit de solidarité fraternelle qui l’a longuement caractérisée». C’est ainsi que la Caritas italienne, la Fondation Migrantes et le Centre Astalli présentent la rencontre des réalités d’accueil sur le thème “Libérés de la peur”. Des familles, des paroisses, des associations, des réalités diverses qui ont choisi d’héberger ou d’intégrer les migrants présents dans le pays se rencontreront pour partager des expériences ou des témoignages.

«Avec ce moment nous voulons avant tout remercier, soutenir et encourager tous ceux qui continuent, souvent gratuitement et de leur propre poche, à maintenir cet esprit d’accueil et de solidarité», explique don Giovanni de Robertis, le directeur général de la Fondation Migrantes. Aujourd’hui, en Italie, ce qui devrait être un devoir de l’État est souvent pris en charge gratuitement par le volontariat.

La rencontre est ouverte à toutes les réalités (familles, associations…) qui sont engagées dans l’accueil et l’intégration des migrants. Le programme inclut des moments de prière, de réflexion et de fête, des témoignages, des parenthèses artistiques et culturelles, des travaux en groupe, des jeux de rôle… En conclusion sont prévus un message au pays et un mandat aux participants remis par le père Camillo Ripamonti, le président du Centre Astalli.

12 février 2019, 15:06