Cerca

Vatican News
Le Pape François avec les détenus de la prison de Pacora Le Pape François avec les détenus de la prison de Pacora  (ANSA)

JMJ Panama: un “vendredi de la miséricorde” pour le Pape François

La visite du Pape François dans un centre de détention pour mineurs a constitué une étape importante dans ces Journées Mondiales de la Jeunesse à Panama.

Le directeur par intérim de la Salle de Presse du Saint-Siège, Alessandro Gisotti, a expliqué que cette visite du Pape à la prison de Pacora s’est apparentée aux “Vendredi de la Miséricorde”, des visites régulièrement organisées depuis le Jubilé de 2016 dans des lieux symboliques des périphéries humaines. «Le Saint-Père était visiblement touché par cette rencontre, cette écoute, les paroles de ces jeunes», a-t-il expliqué lors d’un point presse.

«Le Pape partage la souffrance et l’espérance de ces jeunes et veut rencontrer les jeunes qui ne peuvent pas participer aux JMJ», a expliqué Alessandro Gisotti, faisant remarquer que c’est la première fois dans l’histoire des JMJ que la liturgie pénitentielle avec le Pape, qui fait partie de ces étapes traditionnelles dans ces rassemblements, se tient dans une prison. «La confession a été un moment de grâce, de l’amour de Dieu qui vainc le mal. Je pense qu’à travers les gestes et les paroles, mais surtout avec ces gestes, le Pape a voulu faire sentir à ces jeunes qu’ils ne sont pas seuls et qu’ils ne sont pas séparés de l’amour de Dieu», a précisé Alessandro Gisotti.

Un temps d'espérance pour des jeunes détenus

Évoquant le cri de ces milliers de jeunes se revendiquant de la «juventud del Papa», la «jeunesse du Pape», Alessandro Gisotti a précisé que ces jeunes sont souvent «des personnes qui sont profondément blessées mais qui ont besoin de l’amour de Dieu, et je pense que le Pape François aujourd’hui leur a témoigné, et avec eux à nous tous, que personne n’est séparé de la miséricorde de Dieu, de l’amour de Dieu».

A. Gisotti, Directeur par intérim de la Salle de Presse du Saint Siège

La directrice des prisons pour mineurs du Panama, Emma Alba Tejada, a également participé à cette conférence de presse.  Elle a précisé avoir vécu un temps d’espérance à travers cette visite du pape à la prison de Pacora. «Au début, cela a été difficile car les jeunes pensaient que le Pape voulait parler seulement avec les catholiques», a-t-elle reconnu, mais elle a pu faire comprendre aux jeunes détenus que «le Pape François voulait tous les rencontrer pour leur apporter un message d’amour et de miséricorde».

Le Pape François à la prison de Pacora

 

25 janvier 2019, 20:42