Cerca

Vatican News
Le Pape avec les artistes de "Circuba" durant l'audience générale du 2 janvier 2019. Le Pape avec les artistes de "Circuba" durant l'audience générale du 2 janvier 2019.  (Vatican Media)

Audience générale : prier, c’est se mettre sous le regard de Dieu

Pour sa première audience générale de l’année 2019, le Pape François a repris ce matin son cycle de catéchèses sur le Notre Père en évoquant le contexte de l’enseignement de cette prière par Jésus, lors du Discours sur la Montagne, qui correspond également au lieu d’évocation des Béatitudes. Un contexte qui donne donc une indication sur l’état d’esprit à cultiver lorsque l’on veut s’adresser à Dieu.

Cyprien Viet – Cité du Vatican

«Bienheureux les doux, les miséricordieux, les personnes humbles de cœur… Ceci est la révolution de l’Évangile, a expliqué le Pape François. Là où il y a l’Évangile, il y a la révolution. L’Évangile ne laisse pas tranquille, il nous pousse, il est révolutionnaire. Toutes les personnes capables d’amour, les artisans de paix qui jusqu’alors étaient relégués aux  marges de l’histoire, deviennent les constructeurs du Royaume de Dieu.»

«Si une personne a le cœur bon, prédisposé à l’amour, alors elle comprend que chaque parole de Dieu doit être incarnée jusqu’à ses ultimes conséquences», a expliqué le Pape François. «Le chrétien n’est pas quelqu’un qui s’engage à être meilleur que les autres : il sait être pécheur comme tout le monde. Le chrétien est simplement l’homme qui se tient devant le nouveau Buisson ardent, la révélation d’un Dieu qui ne porte pas l’énigme d’un nom imprononçable, mais qui demande à ses enfants de l’invoquer avec le nom du Père, de se laisser renouveler par sa puissance et de réfléchir un rayon de sa bonté pour ce monde si assoiffé de bien, en attente de bonnes nouvelles.»

Il ne s’agit pas donc de chercher à bien se faire voir, car cela reviendrait à formuler une prière athée, mais au contraire,  ce qui a le plus de valeur, c’est de prier dans le secret et dans le silence. «Il suffit au fond de se mettre sous le regard de Dieu, de se souvenir de son amour de Père, et ceci est suffisant pour être entendu», a précisé le Pape François.

Vœux pour 2019

Dans ses différents saluts linguistiques, le Pape a adressé ses vœux pour 2019 aux fidèles présents. «Je forme le vœu que, sous la conduite de la Mère de Dieu que nous avons fêtée hier, chacun puisse grandir dans l’intimité avec le Père et dans l’amour et le service du prochain», a-t-il notamment lancé aux fidèles de langue française.

Cette audience a été animée par les couleurs et des rythmes du cirque de Cuba, avec la présence des artistes de "Circuba", un spectacle actuellement présenté à Rome. Ils se sont produits quelques instants devant le Pape François, très souriant et visiblement amusé par leur numéro.

02 janvier 2019, 12:12