Cerca

Vatican News
Des enfants dans un camp de réfugiés de la province d'Idleb, en Syrie. Des enfants dans un camp de réfugiés de la province d'Idleb, en Syrie.  (AFP or licensors)

La solidarité du Pape avec les enfants de Syrie

Au terme de la prière de l’Angélus, le Pape s’est associé à la campagne de l’Aide à l’Église en Détresse pour les enfants de Syrie.

«L’Avent est un temps d’espérance», a expliqué le Pape, en invitant donc à faire vivre «l’espérance de la paix pour les enfants de Syrie, martyrisée par une guerre qui dure maintenant depuis huit ans». Depuis son pupitre à la fenêtre du Palais apostolique, en lien avec des milliers de personnes invitées à accomplir le même geste à travers le monde, le Pape a allumé un grand cierge fabriquée par un artisan du quartier de Bab Touma, dans la vieille ville de Damas, et qui comporte des photos d’une quarantaine d’enfants, originaires d’Alep pour la plupart. Le logo de la campagne est aussi représenté, avec une colombe dont les ailes ont la forme d’une main d’enfant, ainsi que l’inscription Peace for the Children - Syria 2018 (La paix pour les enfants - Syrie 2018) et le logo de l’AED.

«Que ces flammes d’espérance dispersent les ténèbres de la guerre!», a exhorté le Pape François. «Prions et aidons les chrétiens à rester en Syrie et au Moyen-Orient comme des témoins de miséricorde, de pardon et de réconciliation. Que la flamme de l’espérance rejoigne aussi tous ceux qui subissent dans ces journées des conflits et des tensions dans différentes autres parties du monde, proches et lointains. Que la prière de l’Église les aide à sentir la proximité du Dieu fidèle et touche chaque conscience pour un engagement sincère en faveur de la paix.»

Une aide à la fois symbolique et concrète pour les enfants de Syrie

En réponse à la situation humanitaire dramatique, et afin d’empêcher la disparition de la présence chrétienne dans le pays, l’AED accompagne l’initiative des «Bougies pour la paix en Syrie» par une campagne internationale de collecte de fonds que la Fondation va lancer à travers ses 23 sièges nationaux. Il s’agit d’un plan d’aide d’urgence, d’aide à la reconstruction et d’aide pastorale pour un total de 15 millions d’euros, s’ajoutant aux plus de 29 millions d’euros déjà mobilisés depuis le début du conflit syrien.

Le plan comprend la distribution de colis alimentaires, de médicaments et de lait en poudre pour les enfants, le soutien au paiement des loyers et du chauffage, la reconstruction des maisons des familles de réfugiés chrétiens et des structures ecclésiastiques telles que les églises et monastères, le soutien aux prêtres et religieuses, des programmes d’assistance spirituelle et psychologique, le paiement des frais de scolarité des enfants et des étudiants, et des cadeaux de Noël pour plus de 15.000 enfants.

02 décembre 2018, 12:47