Cerca

Vatican News
Remise du Prix Ratzinger en novembre 2017, dans la Salle Clémentine  Remise du Prix Ratzinger en novembre 2017, dans la Salle Clémentine   (© Servizio Fotografico L'Osservatore Romano)

Les lettres de François et de Benoît XVI à la Fondation Ratzinger

Un Symposium international est organisé à Rome par la Fondation Ratzinger les 15 et 16 novembre, sur le thème «Droits fondamentaux et conflits entre les droits». À l’occasion de ces deux jours de réflexion et de débats, le Pape François et le Pape émérite Benoît XVI ont chacun écrit une lettre d’encouragements.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

Au programme de ces deux journées organisées conjointement par la Fondation Vaticane Joseph Ratzinger – Benoît XVI et l’université romaine LUMSA, quatre sessions autour de thèmes tels que «Genèse et signification de l’idée de liberté religieuse», «laïcité et droit naturel », «la multiplication des droits et le danger de la destruction de l’idée de droit»… Des sujets montrant que ce Symposium international s’inscrit de le contexte du 70e anniversaire de l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme par l’Assemblée Générale des Nations Unies.

La lettre adressée par le Pape François au père Federico Lombardi, président de la Fondation Ratzinger, insiste sur ce dernier point. Le Saint-Père estime qu’il «est opportun non seulement de célébrer la mémoire de cet évènement historique, mais aussi d’organiser une réflexion approfondie sur son actualisation et sur le développement de la vision des droits humains dans le monde actuel».  François espère que cet évènement «puisse contribuer avec courage et profondeur à illuminer une problématique essentielle pour la protection de la dignité de la personne humaine et de son développement intégral».

S’inspirer du Pape émérite

Le Pape émérite, s’adressant lui aussi au père Lombardi, souligne également la pertinence du Symposium : il fait part de sa «reconnaissance pour l’initiative, en la considérant extraordinairement utile». «C’est une question actuelle et fondamentale pour préserver les bases de la coexistence de la famille humaine, qui mérite d’être prise encore une fois comme thème d’une réflexion approfondie et systématique», poursuit Benoît XVI.

Le Souverain Pontife actuel ne manque pas de rendre hommage à son prédécesseur. Dans la lettre du Pape François, on peut lire que «Benoît XVI a perçu avec lucidité l’urgence de ces thématiques pour notre temps et il est intervenu avec autorité à ce propos comme penseur et comme pasteur». Il souhaite que ce «Symposium de haut niveau académique» trouve de l’«inspiration dans la pensée et le magistère de notre bien-aimé Pape émérite».

À la suite des ces deux journées, samedi 17 novembre, le Pape François remettra le Prix Ratzinger 2018 à la théologienne allemande Marianne Schlosser et à l'architecte suisse Mario Botta. 

15 novembre 2018, 11:26