Cerca

Vatican News
Le Pape rencontrant les membres de l'Ordre du Saint-Sépulcre, le 16 novembre 2018. Le Pape rencontrant les membres de l'Ordre du Saint-Sépulcre, le 16 novembre 2018.  (Vatican Media)

Le Pape encourage l'Ordre du Saint-Sépulcre dans le soutien aux chrétiens persécutés

Le Pape François a reçu ce vendredi matin les participants à l’assemblée quinquennale de l’Ordre du Saint-Sépulcre. Il les a encouragés à poursuivre leur œuvre de soutien à la présence chrétienne en Terre Sainte, aux côtés du Patriarcat latin de Jérusalem, dans un contexte régional marqué par la crise des réfugiés qui a amené l’Église à s’investir dans l’assistance humanitaire aux populations.

Cyprien Viet - Cité du Vatican

Le Pape a salué le fait que les initiatives menées par l’Ordre du Saint-Sépulcre dans le domaine éducatif et sanitaire soient ouvertes à tous, indépendamment des appartenances religieuses. Une façon de contribuer «à la connaissance des valeurs chrétiennes, à la promotion du dialogue interreligieux, au respect mutuel et à la compréhension réciproque», et donc à la paix dans toute la région. Le Saint-Père a salué le développement de l’Ordre du Saint-Sépulcre, qui a accueilli de nombreux nouveaux membres ces dernières années, invitant aussi à une «croissance spirituelle» et à la consolidation de la relation de chaque chevalier et de chaque dame avec le Seigneur Jésus, dans «la prière, la méditation des Écritures sacrées et l’approfondissement de la doctrine de l’Église».

L’enjeu n’est pas de développer une simple action philanthropique mais bien de «mettre au centre et comme objectif final de vos œuvres l’amour évangélique pour le prochain, afin de témoigner surtout de la bonté et du soin avec lesquels Dieu aime tout le monde», la présence d’évêques, de prêtres et de diacres au sein de l’Ordre du Saint-Sépulcre doit aider à entretenir cet enracinement.

L'attention aux chrétiens persécutés

Le Pape a enfin évoqué la situation des chrétiens persécutés, en rappelant qu’en plus du «martyre de sang» vécus par beaucoup, s’ajoute le «martyre blanc» qui existe par exemple dans des pays démocratiques quand la liberté de religion est limitée. Ces situations de souffrance justifient d’autant plus l’investissement dans la prière à Notre-Dame de Palestine, pour que son intercession apporte aux chrétiens «force et réconfort dans la douleur».

Au terme de cette audience, le Pape a remis aux participants des icônes de Notre-Dame des chrétiens persécutés, invitant à les déposer dans chacune des lieutenances de l’Ordre du Saint-Sépulcre, afin de porter dans la prière «ceux dont la vie et la liberté sont en danger».

16 novembre 2018, 13:27