Version Béta

Cerca

Vatican News
Des pèlerins en route vers le sanctuaire de Jasna Gora (Pologne), en août 2018 Des pèlerins en route vers le sanctuaire de Jasna Gora (Pologne), en août 2018  

Message du Pape François pour le centenaire de l’indépendance de la Pologne

Ce dimanche 11 novembre marque le centième anniversaire de l’indépendance de la Pologne. À cette occasion, le Saint-Père a adressé un message à Mgr Stanisław Gądecki, président de la Conférence Épiscopale Polonaise.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

«Il y a cent ans, le 11 novembre, la Pologne a recouvré son indépendance. Avec la fin de la Première Guerre mondiale s’est achevée la période de domination russe, prussienne et autrichienne sur le peuple qui, avant la partition, avait contribué à la création de l’histoire de l’Europe chrétienne avec toute la richesse de sa propre noble culture et spiritualité». C’est par un bref rappel historique que commence le message du Pape François adressé à l’Église polonaise à l’occasion de cet anniversaire.

Une liberté conquise dans la foi et l’espérance

«La reconquête de la souveraineté a été payée par le sacrifice de beaucoup d’enfants de la Pologne, lesquels étaient prompts à dédier leur liberté personnelle, leurs biens et jusqu’à leur propre vie pour la patrie perdue», continue le Saint-Père.

Le Pape reprend ensuite les mots du saint Pape Jean-Paul II, qui rendait hommage il y a vingt ans aux Polonais, le 11 novembre 1998, expliquant que leur recherche de liberté «était basée sur l’espérance dérivant d’une foi profonde en l’aide de Dieu, qui est le Seigneur de l’histoire des personnes et des nations».

Et grâce à Dieu en effet, «il y a cent ans leur espérance de liberté s’est accomplie et ils ne l’ont pas perdue, malgré les douloureuses expériences historiques qui ont suivi, liées à la Seconde Guerre mondiale, à l’occupation nazie et au régime communiste».

Le message du Pape François s’achève par une prière : le Saint-Père demande à Dieu «la grâce de la foi, de l’espérance et de la charité pour tous les Polonais, afin que, dans l’unité et la paix, ils fassent bon usage du don si précieux qu’est la liberté», et confie la nation polonaise et ses habitants à la protection de «Marie, la Reine de la Pologne de Jasna Gora».

09 novembre 2018, 14:20