Version Béta

Cerca

Vatican News

Synode: le Pape salue le jeune auditeur Irakien et lui transmet un message pour l'Irak

Le Pape François a rencontré un jeune auditeur irakien du synode, Safa Al Abbia, qui retourne ce samedi dans son pays pour prendre soin de sa mère malade. A cette occasion, le Souverain Pontife a adressé des paroles d’encouragement à tous les jeunes Irakiens.

Alessandro Gisotti- Cité du Vatican

Avancer sans se décourager, en se confiant toujours dans le Seigneur. C’est l’encouragement que le Pape a voulu prodiguer aux jeunes Irakiens par l’intermédiaire de Safa al Abbia, jeune auditeur présent au synode sur les jeunes, qui doit retourner dans son pays ce samedi afin de s’occuper de sa mère gravement malade. Le jeune homme avait exprimé le désir de pouvoir saluer le Pape avant son départ; le Saint-Père a immédiatement accédé à sa requête. La rencontre s’est tenue cet après-midi à la Maison Sainte-Marthe dans un climat particulièrement affectueux. Le Pape lui a fait don d’un chapelet à l’intention de sa mère, et lui a souhaité un bon voyage.

L’encouragement aux jeunes Irakiens d’avoir confiance dans l’avenir

Le Pape a écouté avec une grande attention le récit du jeune homme qui lui présentait les raisons de son départ précipité, acceptant même sa demande d’adresser un message aux jeunes Irakiens qu’il pourrait diffuser à son retour chez lui. Le Pape lui a assuré qu’il portait dans son cœur les jeunes d’Irak, conscient des nombreuses souffrances qu’ils avaient éprouvées. François les a aussi encouragés à avoir confiance en l’avenir, à ne pas se décourager malgré le passé douloureux et le présent souvent difficile. Il l’a enfin assuré de ses prières et de sa bénédiction pour tous les jeunes d’Irak.

L’intervention de Safa au synode, la plus applaudie

Le jeune Irakien est intervenu jeudi dernier durant la 10e congrégation générale. Ce fut, aux dires de tous, le discours le plus applaudi de l’assemblée synodale. Il a rappelé les nombreux martyrs de l’Irak, morts ces dernières années pour avoir témoigné de leur foi en Jésus. Le plus grand défi que nous, jeunes Irakiens, sommes en train d’affronter, a-il déclaré, «c’est la paix, la stabilité et le droit de vivre avec dignité», demandant une prière pour tous ceux qui souffrent des persécutions, pas seulement en Irak. Après des applaudissements nourris qui ont duré plusieurs minutes, le jeune Safa a fait part au Papedu souhait des jeunes Irakiens chrétiens: «nous espérons te voir un jour en Irak».

13 octobre 2018, 17:18