Version Béta

Cerca

Vatican News
Les prêtres passionistes reçus par le Pape François, le 22 octobre 2018 Les prêtres passionistes reçus par le Pape François, le 22 octobre 2018 

Le Pape François rencontre les Passionistes réunis en Chapitre général

Les prêtres de la Congrégation de la Passion de Jésus (passionistes) sont à Rome jusqu’au 27 octobre pour leur Chapitre général. Ils ont été reçus ce lundi 22 octobre en audience privée par le Pape François. Dans son discours, rappelant le charisme de la Congrégation, le Saint-Père les a encouragés à être «ministres de guérison spirituelle et de réconciliation» dans le monde actuel.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

«Gratitude, prophétie, espérance» : trois mots servant de fils conducteurs aux Passionistes réunis en Chapitre général à Rome du 6 au 27 octobre. Trois mots pour guider la Congrégation fondée par saint Paul de la Croix vers un «renouveau de sa mission».

Continuer dans les pas du fondateur

Ce matin, dans le discours adressé aux participants à ce chapitre, le Pape François a rappelé la devise du saint fondateur et de ses frères : «Que la Passion de Jésus Christ soit toujours dans nos cœurs ». La Passion du Christ, «la plus grande et merveilleuse œuvre de l’amour de Dieu», selon saint Paul de la Croix, irrigue encore aujourd’hui le charisme de la Congrégation. «Je vous encourage à être ministres de guérison spirituelle et de réconciliation, si nécessaires dans le monde actuel, marqué par des plaies anciennes et nouvelles», leur a en ce sens demandé le Saint-Père. «Votre proximité envers les personnes, exprimées traditionnellement à travers les missions populaires, la direction spirituelle et le sacrement de la Pénitence, est un témoignage précieux», a-t-il pousuivi. «L’Église a besoin de ministres qui parlent avec tendresse, qui écoutent sans condamner et qui accueillent avec miséricorde», a encore assuré le Pape aux prêtres passionistes.

La Passion, source d’espérance

Puis il a demandé à son auditoire d’affronter les défis actuels et, en ce «changement d’époque», «d’être attentifs à la présence et à l’action de l’Esprit Saint, en lisant les signes des temps». Avec la même créativité dont les saints ont toujours fait preuve, chacun en leur temps.

Le Pape François a ensuite insisté sur la pertinence du charisme passioniste pour aujourd’hui. «La force et la simplicité de votre message, qui est l’amour de Dieu révélé sur la Croix, peuvent encore parler à la société actuelle qui a appris à ne plus se fier à de simples mots et à se laisser convaincre seulement par les faits». Aux jeunes qui cherchent Dieu, «la Passion de Jésus peut être source d’espérance et de courage, en leur apprenant que chacun est aimé personnellement et jusqu’au bout». Le Saint-Père a conclu cette audience privée par un dernier encouragement : «Puissent votre témoignage et votre apostolat continuer d’enrichir l’Église, et puissiez-vous rester toujours proches de Jésus crucifié et de son peuple souffrant».

22 octobre 2018, 11:30