Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape recevant le Grand Imam d'Al-Azhar, le 16 octobre 2018 à la Maison Sainte-Marthe. Le Pape recevant le Grand Imam d'Al-Azhar, le 16 octobre 2018 à la Maison Sainte-Marthe.  (Vatican Media)

Le Pape reçoit le Grand Imam d'Al-Azhar

Le Pape a reçu ce mardi le Grand Imam d'Al-Azhar, dans le cadre d'un entretien privé à la Maison Sainte-Marthe.

Il s’agit de la quatrième rencontre entre les deux hommes. Leur première entrevue remonte à mai 2016, au Vatican, où le Grand Imam avait été accompagné par le cardinal Jean-Louis Tauran (1943-2018), alors président du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux, qui avait œuvré de longue date au rétablissement du dialogue entre le Saint-Siège et cette importante institution de l’islam sunnite. Le Pape et le Grand Imam avaient alors exprimé leur engagement commun pour la paix dans le monde, «le refus de la violence et du terrorisme». L’entretien avait abordé «la situation des chrétiens dans le contexte des conflits et des tensions au Moyen-Orient et leur protection».

Lors de son voyage apostolique en Égypte, en avril 2017, le Pape François était intervenu dans le cadre de la Conférence internationale pour la paix organisée à l’Université d’Al-Azhar, le prestigieux centre académique sunnite. Le Pape et le Grand Imam avaient alors multiplié les gestes de fraternité et d’affection mutuelle. Dans son discours, le Pape avait souligné que «toute forme de haine au nom de la religion» est basée sur la «falsification idolâtrique de Dieu». «Seule la paix est sainte, et aucune violence ne peut être perpétrée au nom de Dieu, parce qu’elle profanerait son Nom», avait-il précisé. La troisième rencontre s’était tenue au Vatican le 7 novembre 2017.

Par ailleurs, le 10 janvier dernier, le Pape avait adressé une lettre au Grand Imam pour répondre à l’invitation reçue pour la conférence internationale d’Al-Azhar en soutien à Jérusalem. Dans ce message, le Pape François rappelait la nécessité de «soutenir chaque effort pour faire prévaloir la concorde, la justice et la sécurité pour les populations de cette terre bénie». Et il invoquait à cette occasion une reprise du dialogue entre Israéliens et Palestiniens pour «une solution négociée, dont l’objectif est la coexistence pacifique de deux États à l’intérieur des frontières faisant l’objet d’un accord réciproque et internationalement reconnues». Le Grand Imam d’Al-Azhar est en Italie dans le cadre du rassemblement de Sant’Egidio organisé cette année à Bologne.

16 octobre 2018, 16:54