Version Béta

Cerca

Vatican News
Des victimes du père Karadima avaient été reçues au Vatican en avril dernier. Des victimes du père Karadima avaient été reçues au Vatican en avril dernier.  (AFP or licensors)

Le Pape démet Fernando Karadima de l’état clérical

Fernando Karadima n’est plus prêtre, suite à une décision du Pape François qui a signé un décret lui retirant son sacerdoce. Cet ancien curé était au cœur d’un vaste scandale d’abus sexuels dans l’archidiocèse de Santiago du Chili.

Selon un communiqué de la Salle de Presse du Saint-Siège publié ce vendredi après-midi, le Pape François a démis de l’état clérical Fernando Karadima, jusqu’à présent prêtre de l’archidiocèse de Santiago du Chili. Le Saint-Père a pris cette décision exceptionnelle en conscience pour le bien de l’Église.

Le Saint-Père a exercé son «pouvoir ordinaire, qui est suprême, plein, immédiat et universel dans l’Église» (Code de droit canonique, canon 331), conscient de son service au Peuple de Dieu comme successeur de saint Pierre.

Le décret, signé par le pape ce jeudi 27 septembre 2018, est entré en vigueur automatiquement à partir de ce moment, et il comporte également la dispense de ses obligations cléricales. Il a été notifié à Fernando Karadima le vendredi 28 septembre 2018.

Cet ancien prêtre, au cœur du scandale des abus sexuels sur mineurs qui secoue l’Église au Chili, faisait déjà l’objet d’une suspension du ministère sacerdotal depuis 2011. Le Pape François avait reçu plusieurs de ses victimes au Vatican en avril dernier.

L’affaire Karadima et les dysfonctionnements qu’elle a mis au jour au sein de l’Église au Chili ont poussé les évêques du Chili dans leur ensemble à remettre leur charge au Pape le 19 mai dernier, à la suite d'une réunion à laquelle ils avaient été tous convoqués. Pour le moment, François a accepté sept démissions.

28 septembre 2018, 16:10