Cerca

Vatican News
Le Pape échangeant une chaleureuse avec le cardinal Antonio Cañizares Llovera Le Pape échangeant une chaleureuse avec le cardinal Antonio Cañizares Llovera  (Vatican Media)

Le Pape aux prêtres du diocèse de Valence: "soyez des hommes de prière"

Vendredi matin, le Pape a reçu en audience le cardinal Antonio Cañizares Llovera, archevêque de Valence, accompagné des membres de la curie diocésaine. Il les a remerciés pour leur générosité envers les migrants.

Prière, obéissance à la vocation de prêcher l’Evangile et liberté dans le Christ : ce sont les trois fondements que propose Saint Vincent Ferrier aux prêtres pour rester unis au Christ, et que le Pape a voulu rappeler lors de l’audience accordée au cardinal Cañizares Llovera, archevêque de Valence, accompagné d’une quarantaine de membres de la curie diocésaine.

Le Souverain Pontife a tenu à remercier l’archidiocèse espagnol pour la générosité et la grandeur d’âme démontrées envers les migrants, «qui trouvent ainsi une main amicale et un lieu où ils peuvent expérimenter proximité et amour». Le Pape les a exhortés à porter la présence de Dieu à toutes ces nombreuses personnes qui en ont besoin, malgré parfois le manque de moyens. C’est là, a-t-il affirmé, l’un des défis du prêtre d’aujourd’hui.

Le pilier de la vie du prêtre doit être la prière ; sans elle, sa vie et son ministère vont à la dérive. La vie intérieure du prêtre a des répercussions sur toute l’Eglise. Pour le Pape, les fidèles sentent si leur pasteur entretient une vraie relation avec Dieu, car c’est de là que lui vient la force de continuer sa mission.

Le second point cardinal de la vie sacerdotale est l’obéissance dans l’annonce de l’Evangile. Les prêtres ne sont pas «propriétaires» de la Bonne Nouvelle, ni des «hommes d’affaires du Divin», mais bien les dispensateurs de ce que Dieu a confié à l’Eglise.

Enfin, le troisième aspect central est la liberté dans le Christ ; une liberté qui tient à l’union avec Jésus. En ce sens, il incombe aux prêtres de «porter la tendresse de Dieu à tous», a enfin conclu François.

22 septembre 2018, 10:32