Version Béta

Cerca

Vatican News
L'audience du Pape François aux Fils de Marie Immaculée, le 20 septembre 2018 au Vatican. L'audience du Pape François aux Fils de Marie Immaculée, le 20 septembre 2018 au Vatican.  (Vatican Media)

Le Pape invite les Fils de Marie Immaculée à la proximité avec les jeunes

Le Pape a reçu en audience 150 membres de la Congrégation des Enfants de Marie Immaculée et les a exhortés à être proches des nouvelles générations, dans le sillage de leur fondateur, le Vénérable Giuseppe Frassinetti.

Debora Donnini – Cité du Vatican

Aimez les nouvelles générations et faites-vous compagnons de voyage de leur chemin, sur l’exemple de saint Jean Bosco et de don Giuseppe Frassinetti : c’est l’exhortation adressée ce matin par le Pape François dans son discours aux près de 150 religieux de la Congrégation des Fils de Marie Immaculée, présente dans six pays. François les a reçus en audience au Vatican à l’occasion du 150e anniversaire de la mort de leur fondateur, le Vénérable Giuseppe Frassinetti, qui avait mis au centre de sa préoccupation pastorale la formation des prêtres et la valorisation du laïcat aussi bien masculin que féminin.

Comme don Frassinetti et don Bosco

Le Pape les a exhortés à poursuivre sur la voie de leur fondateur : celle de la promotion de l’apostolat des laïcs et d’une collaboration fraternelle entre le clergé et les laïcs. Faisant allusion au Synode sur les jeunes qui s’ouvre le 3 octobre prochain, le Pape a rappelé que «Don Frassinetti, comme son ami Don Bosco, avaient accueilli le rôle stratégique des nouvelles générations dans une société dynamique et projetée dans le futur. Je vous exhorte à aimer les nouvelles générations, à vous faire compagnons de voyage de leur chemin parfois confus mais riche de rêves, qui font aussi partie de l’appel de Dieu.»

Le Concile Vatican II et le Peuple de Dieu

Le Concile Vatican II a réaffirmé «la vocation universelle des fidèles à la sainteté», enracinée dans le baptême. François a rappelé que ses prédécesseurs ont développé ce thème «avec une richesse de motivations et une créativité d’expressions», avec pour fil directeur «la nécessité de diffuser la bonne vie de l’Évangile avec tendresse, cohérence et courage». Le Vénérable Frassinetti, au XIXe siècle, avait été un précurseur de cet état d’esprit en diffusant l’idéal de la sainteté du Peuple de Dieu.

L’engagement vocationnel

L’engagement vocationnel est aussi au centre de leur mission. Il faut donc collaborer avec Dieu pour créer de «bons terrains», notamment dans le cadre de la formation à la vie sacerdotale ou religieuse. Il faut ensuite vivre «une fidélité dynamique à sa propre identité charismatique», c’est-à-dire un discernement constant mais aussi une écoute et un dialogue.

20 septembre 2018, 12:35