Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape en réunion avec les évêques du Chili en mai dernier. Le Pape en réunion avec les évêques du Chili en mai dernier.  (ANSA)

Le Pape félicite l’épiscopat chilien pour sa nouvelle attitude face aux abus sexuels

Dans un court message adressé au président de la conférence épiscopale chilienne, le Pape François se montre satisfait des annonces faites par les évêques du Chili au terme de leur assemblée extraordinaire organisée la semaine dernière.

Cyprien Viet – Cité du Vatican

Dans cette lettre publiée sur le site de la conférence épiscopale chilienne, et adressée à son président, Mgr Santiago Silva Retamales, le Pape François affirme avec lu avec attention le document publié le 3 août dernier, se disant «impressionné par le travail de réflexion, de discernement et les décisions qui ont été prises». Il appelle à ce que «le Seigneur les récompense abondamment» pour cet «effort communautaire et pastoral».

Parmi les mesures annoncées, outre la promesse de la transparence et d’une totale collaboration avec la justice civile dans le cadre des procédures liées à des abus sexuels, figure notamment la mise en œuvre d’une dynamique chère au Pape François : la meilleure implication des laïcs, et notamment des femmes, dans les organes décisionnels de l’Église. Ainsi, le Conseil national pour la prévention des abus et de l’accompagnement des victimes, qui aura de nouveaux pouvoirs et suivra le bon déroulement des procédures dans les diocèses chiliens, sera pour la première fois dirigé par une femme, l'avocate Ana Maria Celis Brunet, alors que ce poste était auparavant occupé par un évêque. Par ailleurs, une autre femme, Pilar Ramirez Rodriguez, a été nommée directrice exécutive du Département pour la prévention des abus et pour la mise en œuvre des décisions du Conseil national. 

Pour le Pape François, ces décisions sont «réalistes et concrètes» et aideront à faire avancer ce processus. Le Pape se dit touché également par l’exemple donné d’une «communauté épiscopale unie dans la pastorale du saint peuple fidèle de Dieu». Le Pape remercie les évêques chiliens pour «cet exemple édifiant» parce qu’il «édifie l’Église». François exprime enfin sa disponibilité personnelle pour continuer à accompagner l’Église chilienne dans ce processus, et demande aux évêques de prier pour lui et de faire prier pour lui.

Suite aux nombreux scandales d’abus sexuels révélés perpétrés au sein de l’Église chilienne et révélés ces derniers mois (notamment après le voyage du Saint-Père au Chili), le Pape François avait convoqué à Rome en mai dernier l’ensemble des évêques chiliens, qui lui avaient collectivement remis leur charge. Depuis, cinq démissions ont été formellement acceptées. Pour le moment, les autres évêques restent donc titulaires de leurs diocèses respectifs.

07 août 2018, 11:47