Version Béta

Cerca

Vatican News
Des fidèles place Saint-Pierre appellent à prier et sauver le Kerala, actuellement frappé par de violentes pluies de mousson Des fidèles place Saint-Pierre appellent à prier et sauver le Kerala, actuellement frappé par de violentes pluies de mousson 

Le Pape appelle à la solidarité pour les sinistrés du Kerala

Le Pape prie avec les fidèles place Saint-Pierre pour les 357 personnes qui ont péri dans le sud de l’Inde, ainsi que pour les 350 000 déplacés et les milliers de personnes qui se trouvent coupées du monde ce dimanche alors que des pluies de mousson torrentielles continuent à s’abattre dans le Kerala, provoquant les pires inondations depuis un siècle dans la région.

Marie Duhamel - Cité du Vatican

A l’issue de la prière de l’Angélus ce dimanche 19 août, le Pape a prié pour que «notre solidarité ne fasse pas défaut» aux habitants du Kerala «durement frappés par des pluies très intenses» ayant provoqué des inondations et des glissements de terrain, emportant des villages entiers. Le Pape appelle à «un soutien concret de la communauté internationale».

Les pertes de vies humaines sont lourdes, au moins 357 morts selon un dernier bilan. Quelques 350 000 personnes sinistrées ont dû se réfugier dans 3 000 camps d’urgence. Ils sont des milliers à demander de l’aide sur les réseaux sociaux, coupés du monde. 10 000 km de routes  ont été endommagés. Le Pape évoque également la «les dégâts considérables» subis par les cultures agricoles et les habitations.

Ce dimanche, le Saint-Père a exprimé sa proximité à l’Eglise du Kerala, «qui en première ligne apporte son soutien à la population». Au Kerala, l’Église a ouvert différentes écoles et paroisses pour accueillir les déplacés.

Le Pape a appelé les catholiques à prier eux aussi pour l’Église locale. Il a fait réciter un Ave Maria aux fidèles réunis place Saint-Pierre, dont certains brandissaient des banderoles appelant à prier pour le Kerala et sauver cette région sinistrée. «Prions ensemble et en silence pour ceux qui ont perdu la vie et pour toutes les personnes subissant cette grande calamité» a invité le Pape.

Cette semaine, la conférence épiscopale indienne avait exprimé sa douleur face aux conséquences désastreuses de cette « énorme catastrophe naturelle». Ils avaient signifié leur proximité aux familles des victimes, aux blessés et à ceux qui sont en train de souffrir, et affirmaient apprécier «le travail rapide et efficace de secours entrepris par les autorités gouvernementales locales et étatiques».

19 août 2018, 10:10