Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François lors de l'audience générale du 29 août 2018. Le Pape François lors de l'audience générale du 29 août 2018.  (Vatican Media )

Audience générale: le Pape revient sur son voyage en Irlande

Lors de l’audience générale de ce mercredi matin, le Pape François est revenu sur sa visite en Irlande effectuée le week-end dernier, à l’occasion de la Rencontre Mondiale des Familles. Le Pape est également revenu sur les scandales d’abus sexuels commis par le clergé dans ce pays et les efforts déployés par l’épiscopat local pour lutter contre ce fléau.

Cyprien Viet - Cité du Vatican

«Ma présence voulait surtout confirmer les familles chrétiennes dans leur vocation et leur mission.» Le Pape François a rappelé le sens premier de son voyage en Irlande : la Rencontre Mondiale des Familles, un évènement qui a été l’occasion de rassembler des milliers de familles du monde entier, avec les grands-parents, les parents, les enfants, dont la présence a été «un signe éloquent de la beauté du rêve de Dieu pour l’entière famille humaine». «Le rêve de Dieu, c’est l’unité, l’harmonie et la paix, dans les familles et dans le monde, fruit de la fidélité, du pardon et de la réconciliation qu’Il nous a donnés dans le Christ.» «Dieu veut que personne ne soit seul, que personne ne soit mal-aimé, que personne ne soit exclu», a martelé François, avant de remercier les organisateurs du rassemblement ainsi que les autorités irlandaises.

 

Mais après un bref passage en revue des principales étapes de son voyage, François est aussi revenu sur le volet douloureux des scandales d’abus, et sur le fait que «les autorités ecclésiastiques dans le passé n’aient pas toujours su affronter ces crimes d’une façon adéquate». Le Pape s’est dit encore très marqué par sa rencontre avec huit survivants, et il a demandé «pardon au Seigneur pour ces péchés, pour le scandale et le sentiment de trahison » qu’ils ont provoqué. Le Pape a précisé que «les évêques irlandais ont entrepris un sérieux chemin de purification et de réconciliation avec ceux qui ont souffert d’abus, et avec l’aide des autorités nationales ils ont établi une série de normes sévères pour garantir la sécurité des jeunes». François a encouragé les évêques dans leurs efforts pour «affronter les échecs du passé avec honnêteté et courage». Il s’est dit confiant dans «les promesses du Seigneur» et dans «la profonde foi du peuple irlandais» pour que l’Église en Irlande vive un temps de renouveau.

 

29 août 2018, 11:01