Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François rencontrant la délégation luthérienne, le 4 juin 2018. Le Pape François rencontrant la délégation luthérienne, le 4 juin 2018. 

Le Pape reçoit une délégation luthérienne allemande

Le Pape François a reçu ce matin au Vatican une délégation luthérienne venue d’Allemagne. L’occasion pour le Pape d’évoquer les progrès du dialogue œcuménique, un an et demi après la Commémoration commune de la Réforme organisée en Suède le 31 octobre 2016.

Cyprien Viet - Cité du Vatican

Le Pape a rappelé que la rencontre de Lund, en 2016, avait permis de mettre en valeur «l’esprit de communion fraternelle» qui marque désormais les relations entre catholiques et luthériens. «Grâce à l’œuvre de l’Esprit, aux rencontres fraternelles, aux gestes imprégnés de la logique de l’Évangile plus que des stratégies humaines, ainsi qu’à travers le dialogue officiel luthérano-catholique, il a été possible de surmonter les vieux préjugés des deux parties», s’est réjoui le Pape François.

Ce ne sont pas les projets humains qui nous indiquent la route, mais l’Esprit Saint, a expliqué François : «Lui seul ouvre la vie et illumine les pas à accomplir. L’Esprit d’amour ne peut que nous pousser sur les sentiers de la charité». En évoquant «l’œcuménisme du sang», l’évêque de Rome a rappelé que «les souffrances de tant de frères opprimés à cause de la foi en Jésus sont aussi une invitation pressante à rejoindre une unité toujours plus concrète et visible entre nous».

François a invité à un œcuménisme qui ne soit pas «élitiste» mais qui puisse impliquer le plus possible de frères et de sœurs dans la foi, «en grandissant comme une communauté de disciples qui prient, aiment et annoncent». «C’est sur cette base que le dialogue œcuménique nous aidera à progresser, sous la conduite de l’Esprit Saint, dans la compréhension commune de la révélation divine, qui s’approfondit en connaissant et en aimant ensemble le Seigneur Jésus-Christ», a enfin insisté le Pape François.

04 juin 2018, 12:20