Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François lors de sa visite au siège du COE Le Pape François lors de sa visite au siège du COE  (ANSA)

A Genève, le Pape a prôné un oecuménisme actif

Premier bilan du pèlerinage oecuménique du Pape François à Genève, à l'occasion du 70e anniversaire du Conseil oecuménique des Eglises.  

Hélène Destombes, envoyée spéciale à Genève.

Le Pape François n’aura passé que quelques heures à Genève mais ce voyage agit déjà comme un souffle vivifiant. Depuis la tribune du Conseil œcuménique des Eglises, le Saint-Père est venu interpeller les Chrétiens les exhortant à marcher ensemble selon l’Esprit, sur les traces de l’Apôtre Paul.

 

Une invitation à se mettre en chemin, pour répondre à l’appel de Dieu, en faisant preuve d’humilité en ayant «le soin des compagnons de voyages», ce qui exige «une conversion de soi continue». «Progresser dans le pardon», dépasser «les barrières des soupçons et de la peur», rejeter «les logiques mondaines» à la racine de nombreuses divisions, c’est en quelque sorte la direction indiquée par le Pape pour que se vive un nouveau printemps œcuménique. Mais il ne pourra éclore sans un «nouvel élan évangélisateur» permettant à l’unité de «grandir».

Le Saint-Père invite ainsi à une «charité démesurée», à «ouvrir des horizons de beauté et de bonté inouïs». C’est bien la voie d’un œcuménisme actif, de terrain que propose François, convaincu que les chrétiens ont ensemble un rôle central à jouer, une grande responsabilité face aux tiraillements et aux divisions de ce monde, face aux cris des opprimés et des affamés.

 

 

22 juin 2018, 08:24