Version Béta

Cerca

VaticanNews

Les Papes contre la Mafia, sous le signe de l'Évangile

La lutte la plus ancienne et la plus importante contre la Mafia est sans doute l’évangile. Les paroles du Christ condamnent sans ambiguïté ceux qui attaquent la dignité et la vie humaine. Une condamnation que les derniers Pape ont repris.

Il y a très exactement 25 ans, le 9 mai 1993, Jean-Paul II adressait un vibrant appel à lutter contre la Mafia, qui reste aujourd’hui encore dans les mémoires. Dans le triangle dessiné par les villes d’Agrigente, Caltanissetta et Trapani, les lieux les plus infestés par la mafia sicilienne, le Pape polonais avait dénoncé «la culture de la mort de la Mafia» et demandé aux entrepreneurs de dire non à ses tentatives de corruption, comparant la pieuvre sicilienne au Diable et au Malin.

Un message repris par Benoît XVI à Palerme en octobre 2010. Lors de sa rencontre avec de jeunes Siciliens, il les avait incités à combattre le mal. «Ensemble, vous serez comme une forêt en croissance, peut-être silencieuse, mais capable de donner du fruit, de donner vie et de renouveler votre terre de façon profonde!». «Ne cédez pas aux suggestions de la Mafia, qui est une route à la mort, incompatible avec l’Évangile» avait déclaré le Pape émérite. En 2014, le Pape François a averti à son tour des dangers de la Mafia, et dans un acte inédit, il a excommunié les Mafioso qui «dans leur vie suivent cette voie du mal

 

09 mai 2018, 15:59