Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François se rendra en Sicile le 15 septembre 2018. Le Pape François se rendra en Sicile le 15 septembre 2018.   (ANSA)

Lutte contre la mafia: le Pape se rendra en Sicile le 15 septembre

François se rendra le 15 septembre en Sicile pour rendre hommage à un prêtre assassiné par la mafia.

Cyprien Viet – Cité du Vatican

La Préfecture de la Maison pontificale a officialisé ce samedi 26 mai le prochain déplacement du Pape François en Sicile, évoqué ces derniers jours par la presse italienne. Le Saint-Père se rendra le samedi 15 septembre dans les diocèses de Piazza Armerina et Palerme, à l’occasion du 25e anniversaire de l’assassinat du père Pino Puglisi, victime de la mafia.Le programme détaillé de sa visite a été présenté lundi lors d'une conférence de presse à l'archevéché de Palerme.

Le programme détaillé de cette journée a été présenté ce lundi par l’archidiocèse de Palerme. Le Pape effectuera une visite particulièrement intense, avec un départ dès 7h de l’aéroport de Rome-Ciampino pour une arrivée à Catane à 7h50. Il repartira dès 8h en hélicoptère en direction de Piazza Armerina, d’où il rejoindra Piazza Europa pour une rencontre avec les fidèles à 9h. Il prononcera un premier discours avant de repartir en hélicoptère pour Palerme à 10h15.

Avec une arrivée prévue dans le port de Palerme à 10h45, le Pape rencontrera les autorités politiques locales et régionales, ainsi que l’archevêque de Palerme, Mgr Corrado Lorefice. Il célèbrera ensuite la messe au Foro Italico et prononcera son homélie, en ce 15 septembre qui sera jour de mémoire liturgique du Bienheureux Pino Puglisi.

Il déjeunera avec des migrants et des prisonniers à 13h30, dans une maison de la "Mission d’Espérance et de Charité", une association d’aide aux personnes en difficulté fondée par un missionnaire laïc, Biagio Conte, connu pour son engagement social et considéré par l’archidiocèse de Palerme comme un miraculé de Lourdes. Aujourd’hui âgé de 55 ans, cet homme a en effet pu remarcher suite à une immersion dans les piscines de Lourdes, alors qu’il semblait condamner à rester dans une fauteuil roulant en raison de troubles de la colonne vertébrale. Son soutien aux personnes sans domicile fixe l'avait mené à assumer une grève de la faim durant 10 jours, il y a quelques mois, jusqu'à ce qu'il obtienne une aide de la région pour agrandir un centre d'accueil géré par son association.

Vers 15h le Pape effectuera une visite à la paroisse San Gaetano dans la quartier Brancaccio, qui fut le lieu de mission du père Pino Puglisi, dont il visitera la maison. Vers 15h30, le Pape rencontrera à la cathédrale de Palerme le clergé, les religieux et les séminaristes de Sicile. Il y prononcera un discours.

Enfin vers 17h le Pape rencontrera les jeunes sur la Place Politeama, et il y prononcera un nouveau discours. Il reprendra l’avion vers 18h30 depuis l’aéroport de Palerme et devrait être de retour à l’aéroport de Rome-Ciampino vers 19h20.

Qui était le père Pino Puglisi ?

Le père Giuseppe Puglisi, appelé familièrement Pino, fut un prêtre très actif auprès de la jeunesse sicilienne, pour la dissuader de rejoindre les rangs de la mafia. Son activité pastorale, comme responsable des vocations dans son diocèse, puis comme directeur spirituel au séminaire puis curé de la paroisse San Gaetano à Palerme, lui avait valu la haine des parrains locaux, qu’il voulait exclure des processions et des célébrations religieuses. Il a été tué le 15 septembre 1993, 16 mois après les juges Falcone et Borsellino auquel il avait rendu publiquement hommage lors d’une cérémonie organisée en plein quartier mafieux. Le père Puglisi a bénéficié d’une aura d’estime et de sainteté jusque dans la magistrature civile. Lors du procès de ses assassins, le magistrat instructeur ira jusqu’à déclarer que la vie de ce curé fut similaire à celle de Jésus-Christ. 

 

Ce prêtre a finalement été béatifié en mai 2013, devant 80 000 personnes, bien que la reconnaissance de son “martyre” ait posé des problèmes canoniques inédits, compte tenu de la confession catholique de son assassin et des commanditaires du meurtre.

Excommunier les mafieux ?

Depuis le début de son pontificat, le Pape François s’est prononcé à de nombreuses reprises contre la mafia, appelant même à l’excommunication des mafieux. En 2014, , lors d’une veillée organisée dans une paroisse romaine par le mouvement de Don Luigi Ciotti, le Pape avait appelé au repentir des mafieux, sous peine d’aller «en enfer». Il a réitéré des propos très fermes lors de ses visites en Calabre et à Naples notamment. Le Dicastère pour le Service du Développement humain intégral a été chargé de mener une réflexion sur l’excommunication des mafieux, souhaitée explicitement par le Pape François à l’égard des mafieux qui refuseraient de se repentir.

L’attachement personnel du Pape au bienheureux Pino Puglisi

Lors de l’angélus du 16 septembre 2013, au lendemain de la béatification du père Puglisi, le Pape avait rendu un hommage vibrant à ce prêtre sicilien en affirmant la valeur de son martyre: «Don Puglisi a été un prêtre exemplaire, spécialement dévoué à la pastorale des jeunes, avait-il alors expliqué. En éduquant les adolescents selon l’Evangile, il les soustrayait au milieu, et ainsi, celui-ci a cherché à le vaincre en le tuant. Mais en réalité, c’est lui qui a vaincu grâce au Christ ressuscité.» 

François, qui a également été confronté aux réseaux mafieux durant son sacerdoce et son épiscopat en Argentine, avait aussi évoqué la puissance des réseaux mafieux d’aujourd’hui. «Je pense à tant de souffrances d’hommes et de femmes, d’enfants aussi, qui sont exploités par tant de mafias qui les exploitent en leur faisant faire un travail qui les rend esclave, par la prostitution, avec tant de pressions sociales. Derrière ces exploitations, derrière ces esclavages, il y a des mafias.»

«Prions le Seigneur pour qu’il convertisse le cœur de ces personnes. Ils ne peuvent pas faire cela! Ils ne peuvent pas de nos frères des esclaves! Nous devons prier le Seigneur! Prions pour que ces mafieux et ces mafieuses se convertissent à Dieu et louent Dieu pour le lumineux témoignage de don Giuseppe Puglisi et faisons trésor de son exemple », avait-il enfin exhorté.

26 mai 2018, 12:01