Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape a célébré la messe à l'église du Saint-Sacrement à Rome Le Pape a célébré la messe à l'église du Saint-Sacrement à Rome  (AFP or licensors)

Visite pastorale du Pape dans une église de Rome

Ce dimanche 6 mai 2018, le Pape François effectue une visite pastorale en l’église du Saint-Sacrement, située à Tor de’ Schiavi, un quartier populaire de Rome.

Le Saint-Père qui est également évêque de Rome est arrivé sur place où il fut accueilli, entre autres, par le curé de la paroisse, Mgr Angelo de Donatis, son vicaire pour le diocèse de Rome, ainsi que par le cardinal Luis Antonio Taglé, président de Caritas Internationalis.

Questions réponses

François a répondu aux questions de 5 membres de la paroisse, posées par un parent, une adolescente, un jeune, et un enfant. François a expliqué au père de famille combien il était important de passer du temps avec ses enfants, en dépit du travail. Les grandes valeurs, la sagesse de vie, la foi se transmettent uniquement dans le «dialecte de la famille», même en jouant. Le Pape a également salué les grands-parents pour leur aide, soulignant qu’il ne faut jamais les mettre à l’écart.

A une jeune femme qui fut plusieurs fois rejetée par autrui et même au sein de sa paroisse, François répond par un mot : proximité. «Une vertu que les prêtres, les évêques et même les papes doivent avoir» assure-t-il. On ne prêche par pas les textes, mais en se faisant proches, avec un sourire sincère, et les fidèles sont en droit de le demander. Il faut semer de bonne expérience, par un témoignage de bonté et en se montrant cohérent.

Prier les uns pour les autres

La joie de l’Evangile vaut pour tous, pour les prêtres mais également pour les laïcs qui ont parfois des «têtes de vinaigre» a déclaré François. Une jeune adolescente lui demande comment se faire comprendre par ses amis loin de l’Eglise. «L’Église ne croît pas par prosélytisme, mais pas attraction» lui répond François qui l’encourage à ne pas dire mais à faire pour les convaincre.

Enfin, un petit garçon de 10 ans demande à François de prier pour sa maman qui va subir une intervention médicale. Le Pape le félicite de ce geste, en rappelant que les enfants sont appelés à prier pour leurs parents, et pas seulement lorsqu’ils souhaitent un cadeau, mais tous les jours. Une prière simple et courte adressée au Seigneur pour aider leurs parents à aller de l’avant, en particulier lorsqu’ils sont souffrants. «La famille croît par la prière que les uns font pour les autres» a expliqué le Pape.

Les personnes âgées, les racines de l'arbre Eglise

Le Saint-Père a inauguré la «Maison de la Joie», un établissement géré par la Caritas, et qui accueillera des personnes âgées, handicapées ou défavorisées. Sept jeunes, deux religieuses et une laïque habiteront avec les résidents, que le Pape bénira. Face aux futurs résidents, le Pape a répété combien les personnes âgées étaient importantes pour l'Eglise : «La civilisation moderne fait de tout pour vous faire croire que vous appartenez au passé, que vous ne comptez plus, que vous êtes ce qu'il faut rejeter, mais c'est faux. Ce sont des mensonges. Vous êtes la richesse de l'Eglise. Vous êtes ce qui fait fleurir l'arbre de l'Eglise, parce que toute les fleurs de l'arbre viennent de ce qui est souterrain, des racines. Vous êtes les racines». Le Pape les a invités à aller à la rencontre des jeunes pour leur transmettre la foi et la sagesse de la vie.

Peu avant la messe, le Saint-Père a confessé trois fidèles. Au cours de l’Eucharistie, le Pape a donné le sacrement de la confirmation à une jeune fille atteinte d’une maladie mitochondriale, ainsi qu’à sa mère. Dans son homélie, le Pape est revenu sur la catéchèse de ce dimanche. Il a invité les fidèles à demeurer dans l'amour du Seigneur, à servir son prochain. «L'amour, c'est prendre soin de son prochain (...) c'est un véritable travail (...) concret, et non des paroles» ou ce qu'on voit dans les films, a expliqué François. 

06 mai 2018, 15:54