Version Béta

Cerca

Vatican News
Devant l'image de la Vierge du Miracle, le Pape a prié le "rosaire de la paix" au sanctuaire du Divin Amour Devant l'image de la Vierge du Miracle, le Pape a prié le "rosaire de la paix" au sanctuaire du Divin Amour 

Le Pape prie le chapelet pour la paix en Syrie et dans le monde

Le Pape François ouvre, ce mardi 1er mai, le mois de Marie, en allant prier le chapelet au sanctuaire de Notre Dame du Divin Amour. La Syrie et la paix dans le monde sont les deux principales intentions que le Saint-Père veut confier à la mère de Dieu.

Le Pape s’est rendu ce mardi 1er mai à une quinzaine de kilomètres au sud de Rome. Dans le très populaire le sanctuaire marial, le Pape François a récité le chapelet. Avec les pèlerins présents, il a tout particulièrement prié pour la paix en Syrie et dans le monde, devant l’image de la Vierge du Miracle. Dimanche, le Pape avait invité les fidèles du monde entier à s’unir spirituellement à lui, et à réciter le rosaire de la paix tout au long du mois de mai.

Le 7 juillet prochain, le Pape a convoqué une Journée de prière et de réflexion sur la situation dramatique au Moyen Orient. Une rencontre de paix qui se tiendra dans les Pouilles, au sud de l’Italie. Le Pape y a invité les responsables de toutes les Églises chrétiennes locales.

Avant de regagner le Vatican, le Pape a salué les 24 personnes âgées résidant dans la maison de retraite du Divin amour, ainsi que les mères et leurs enfants accueillis par la maison de famille Mater Divini Amoris, confiée à la Congrégation des filles du Divin Amour.

Un sanctuaire très populaire

Situé à proximité de la voie Appienne, au sud de Rome, le sanctuaire du Divin amour, très cher aux Romains, fut fondé en 1745.

Ce sanctuaire, situé près de la fameuse voie Appienne, au sud de la Ville éternelle, est particulièrement cher au cœur des Romains. L’on raconte qu’en 1745, un homme fut attaqué par des chiens enragés, tandis qu’il passait en ces lieux. Terrifié, il se tourna alors vers l’image de la Vierge à l’Enfant figurant sur la tour qui se trouvait là, et l’invoqua. Les chiens s’enfuirent, mais la nouvelle de ce miracle se propagea comme une trainée de poudre, et les Romains commencèrent à s’y rendre nombreux en pèlerinage, et cette affluence ne se démentit jamais par la suite.

Sur le souhait de Pie XII, après les bombardements de juillet 1943, un nouveau sanctuaire a été construit. Il a été inauguré par Jean-Paul II le 4 juillet 1999. Il prend désormais la forme d’un grand centre, réunissant une maison pour les pèlerins, un séminaire, une résidence de consultation psychologique pour les personnes consacrées, un centre sportif pour les jeunes, et la maison de prière Saint-Luc. Benoît XVI s’était lui aussi rendu au sanctuaire du Divin amour, en mai 2006.

01 mai 2018, 17:59