Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape a reçu au Vatican mercredi 16 mai des délégations de moines bouddhistes et de représentants des religions dharmiques. Le Pape a reçu au Vatican mercredi 16 mai des délégations de moines bouddhistes et de représentants des religions dharmiques.  (Vatican Media)

Le Pape a rencontré des représentants des religions dharmiques

Le Pape François a rencontré ce mercredi 16 mai une délégation de bouddhistes, hindous, jaïns et sikhs présents au Vatican dans le cadre d’une conférence, ainsi qu’un autre groupe de moines bouddhistes venus de Thaïlande.

Le Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux a organisé mardi 15 mai une conférence sur le thème, «Dharma et Logos - dialogue et coopération à une époque complexe», à laquelle ont participé quelque 200 représentants des religions dharmiques originaires d’Inde (hindouisme, bouddhisme, jaïnisme et sikhisme), et des chrétiens.

Lors d’une rencontre, juste avant la traditionnelle audience générale, place Saint-Pierre, le Pape a remercié les participants à cette conférence. «Le dialogue et la coopération sont essentiels dans une époque comme la nôtre», marquée par les tensions, les conflits et la violence, a insisté le Saint-Père.

Il faut remercier Dieu, a expliqué François, «quand des responsables religieux encouragement cette culture de la rencontre en offrant un exemple de dialogue fructueux».

 

Le Pape François a également reçu une délégation de moines bouddhistes venus de Thaïlande lui remettre une copie de leur «Livre Sacré traduit dans la langue d'aujourd'hui par les moines du temple Wat Pho». Le Pape les a remerciés pour ce «signe révélateur de la générosité et de l'amitié que les bouddhistes et les catholiques ont partagé pendant de nombreuses années».

François est d’ailleurs revenu sur la rencontre au Vatican entre le Pape Paul VI et le Vénérable Phra Somdej Wanaratana, dont le portrait peut être vu au bureau du Conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux.

Le Saint-Père a ensuite exhorté les catholiques et les bouddhistes à continuer à se rapprocher, avec leurs traditions spirituelles respectives, et à offrir «au monde un témoignage des valeurs de justice, de paix et favoriser la dignité humaine».

16 mai 2018, 11:42