Version Béta

Cerca

VaticanNews
Le Pape François lors de l'audience générale le 4 avril 2018 Le Pape François lors de l'audience générale le 4 avril 2018  (ANSA)

Audience : la messe se poursuit dans nos vies explique François

Le rite de conclusion : c’est le thème de l’audience générale du Pape François qui a poursuivi son cycle de catéchèse sur la messe. PIace Saint-Pierre, il a souligné que les chrétiens, lors de la messe, participent à la Passion et à la Résurrection du Christ.

Xavier Sartre – Cité du Vatican

Avant d’entamer sa catéchèse, le Pape François a souhaité de joyeuses Pâques à tous les pèlerins, les invitant à adresser leurs vœux au pape émérite Benoît XVI. Entouré de fleurs, «qui disent la joie, l’allégresse» du Christ ressuscité, François a rappelé que toute la semaine nous fêtons Pâques.

 

Le Pape s’est, ce mercredi 4 avril, arrêté sur le rite de conclusion de la messe, qui se conclut avec la bénédiction et le départ du peuple. Le signe de la croix, qui avait ouvert la messe, la clôt. Ce n’est pourtant pas une fin, car c’est là que commence «l’engagement du témoignage chrétien». «Les chrétiens ne vont pas à la messe pour accomplir un devoir hebdomadaire pour ensuite oublier» a souligné le Pape. Ils y vont pour participer à la Passion et à la Résurrection du Christ et pour «vivre plus comme des chrétiens». «Chaque fois que je sors de la messe, je dois en sortir meilleur, avec plus de vie, plus de force, plus d’envie de donner témoignage du Christ», a-t-il expliqué.

La messe se poursuit dans nos vies

Chaque fidèle doit avoir conscience que «la messe trouve son accomplissement dans les choix concrets de qui se laisse impliquer à la première personne dans les mystères du Christ». «Nous ne devons pas oublier que nous célébrons l’Eucharistie pour apprendre à devenir des hommes et des femmes eucharistiques», a insisté le Pape. Concrètement, cela veut dire que nous devons laisser le Christ agir dans nos actes : «que ses pensées soient nos pensées, que ses sentiments soient les nôtres, que ses choix soient nos choix». C’est cela la sainteté : «faire comme le Christ est la sainteté chrétienne».

François a alors invité les fidèles à laisser s’élargir leur âme par la force de l’Esprit Saint et à ne plus avoir des âmes «aussi étroites et fermées, petites et égoïstes». Le Pape veut des âmes «larges, grandes, avec de grands horizons».

Grain de blé

La messe, c’est un peu comme un grain de blé, a comparé le Pape. «Les fruits de la messe sont destinés à mûrir dans la vie de chaque jour». «En faisant croitre notre union au Christ, l’Eucharistie met à jour la grâce que l’Esprit nous a donné lors du baptême et de la confirmation afin que soit crédible notre témoignage chrétien».

L’Eucharistie nous permet également de nous séparer du péché, de renouveler, de fortifier et d’approfondir le lien avec la communauté chrétienne à laquelle nous appartenons. Elle nous engage aussi vis-à-vis des autres, et plus spécialement des pauvres, en nous éduquant à passer de la chair du Christ à celle de nos frères dans laquelle Il attend d’être reconnu, servi, honoré et aimé par nous.

04 avril 2018, 12:04