Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François lors de son voyage apostolique au Chili le 17 janvier 2018. Le Pape François lors de son voyage apostolique au Chili le 17 janvier 2018. 

Le Pape François va rencontrer trois Chiliens victimes d’abus sexuels

Ce week-end du 28 et 29 avril, le Pape François accueillera à la maison Sainte-Marthe Juan Carlos Cruz, James Hamilton et José Andrés Murillo, trois victimes d’abus sexuels commis par le clergé au Chili.

Greg Burke, directeur de la Salle de presse du Saint-Siège a confirmé ce 25 avril que le Pape François rencontrerait individuellement les trois victimes d’abus sexuels, les laissant parler tout le temps nécessaire. «Il veut leur demander pardon, partager leur douleur et sa honte pour ce qu’ils ont soufferts, et surtout écouter leur suggestions pour éviter  que ces faits condamnables sont répétés», a indiqué Greg Burke.

Le Saint-Père demande aussi de prier pour l'Église au Chili en ce moment douloureux, espérant que ces rencontres puissent se dérouler «dans une atmosphère de confiance calme et constituer une étape fondamentale pour remédier et éviter ces abus dans l'Église» .  

Suite à la mise en cause de l'évêque d'Osorno, Mgr Juan Barros, suspecté d'avoir couvert des abus commis par le père Fernando Karadima, le pape François, après avoir dans un premier temps pris sa défense durant son voyage au Chili, avait finalement demandé l'organisation d'une enquête. Mgr Charles Scicluna, archevêque maltais connu pour sa fermeté dans ce dossier, s'est ainsi rendu à New York et à Santiago du Chili pour écouter les différentes parties impliquées dans ce dossier d'une grande complexité. Après avoir pris connaissance du rapport qui lui a été remis par Mgr Scicluna, le Pape avait adressé une lettre aux évêques chiliens, qu'il recevra à Rome dans le courant du mois de mai. Dans ce message, il reconnaissait aussi avoir commis des erreurs personnelles dans l'appréhension de ce phénomène, et promettait de recevoir des victimes.

25 avril 2018, 12:17