Version Béta

Cerca

VaticanNews
Le Pape a présidé une messe en périphérie de Rome en l'église Saint Paul de la Croix, le 15 avril 2018. Le Pape a présidé une messe en périphérie de Rome en l'église Saint Paul de la Croix, le 15 avril 2018.  (Vatican Media)

Le Pape invite à renouveler la joie, rempart du péché

Le Pape François s’est rendu ce dimanche 15 avril en la paroisse Saint-Paul de la Croix, en périphérie de Rome pour sa 16ème visite paroissiale depuis le début de son pontificat. Il a développé une réflexion sur la jeunesse de la joie devant un parterre de jeunes enfants et de personnes âgées.

C'est à une longue discussion avec des enfants d'une dizaine d'années de ce quartier défavorisé de la capitale italienne que s'est adonné le Pape François en ce dimanche après-midi, 15 avril. 

À l'air libre devant la paroisse, les enfants du catéchisme de la paroisse ont pu poser toutes leurs questions au Pape, qui leur a garanti que tous étaient enfants de Dieu. «Tous, même les non baptisés, ceux qui croient aux autres religions, qui ont des idoles ou sont des mafieux», a par exemple assuré François à une fillette du nom de Carlotta. 

Changement d'ambiance dans la salle paroissiale, le Saint-Père s'est adressé aux personnes âgées du quartier, leur prodiguant des paroles d'encouragement. «Tout le monde a sa propre souffrance, tout le monde a son propre fléau: tout le monde. Mais cela n'enlève rien à votre espérance et ne vous enlève pas votre joie, parce que Jésus est venu pour payer nos plaies avec ses blessures», les a rassurées le Souverain pontife, s'exclamant «vous êtes le trésor de la paroisse, en avant!» 

L'assemblée pluri générationnelle a ensuite pris part à la messe de 18h00 où dans son homélie le Pape a assimilé l'acte de croire à une joie sans cesse renouvelée. 

«Nous sommes habitués à vieillir avec le péché ... Et le péché fait vieillir le cœur, le péché fatigue le cœur et nous perdons la foi dans le Christ ressuscité», a alors mis en garde le Pape.

Ce vieillissement accéléré par le péché, la force de la résurrection peut nous en sauver «lorsque nous nous approchons du sacrement de pénitence», a assuré le Souverain pontife.

Par cette visite paroissiale en tant qu’évêque de Rome, le Pape se rend une nouvelle fois dans les périphéries. Il a d’ailleurs invité l’assemblée conquise à ne jamais cesser d’aller à la rencontre avec la nouvelle jeunesse de l’Église, avec les malades, les prisonniers, les nécessiteux, les enfants et les personnes âgées.

15 avril 2018, 18:36