Cerca

Vatican News
Le Pape et les recteurs de séminaires allemands, en salle du Consistoire au Palais apostolique, le 8 mars 2018. Le Pape François et les recteurs de séminaires allemands, en salle du Consistoire au Palais apostolique, le 8 mars 2018.  (Vatican Media)

Pape François: «Nous ne pouvons pas créer des vocations. Nous pouvons être des témoins»

Le Pape François a reçu 45 recteurs de séminaires allemands en salle du Consistoire au Palais apostolique, dans la matinée du 8 mars.

S’adressant aux recteurs de séminaires allemands, le Saint-Père les a avant tout encouragés dans leur mission d’évangélisation «sur le continent européen» même.

S'engager dans l'inconnu

Il a rappelé l’importance de l’héritage et des traditions, tout en reconnaissant que les nouvelles formes culturelles devaient être prises en compte.

«Nous devons nous déshabiller de certaines habitudes auxquelles nous sommes attachés et nous engager avec ce qui est encore inconnu», a-t-il prôné, prévenant toutefois que «notre regard» devait toujours être tourné vers la souffrance, la mort et la résurrection du Christ.

Témoigner du sacerdoce

«Nous ne pouvons pas créer de vocations», leur a lancé François. «Nous pouvons, au contraire, être des témoins de l'appel du Dieu miséricordieux qui nous est adressé». Sortir du «je» pour se tourner vers le «vous», a-t-il enjoint. Ce «vous» vise les nécessiteux, ceux qui ont besoin de la proximité des hommes et de Dieu. Mais aussi, «tous les jeunes qui se préparent au sacerdoce» et qui doivent être soutenus, a promu le Souverain pontife.

08 mars 2018, 11:48