Version Béta

Cerca

VaticanNews
Trois nouveaux évêques, nommés nonces en février, ont été ordonnés par le Pape François en la basilique Saint-Pierre, le 19 mars 2018. Trois nouveaux évêques, nommés nonces en février, ont été ordonnés par le Pape François en la basilique Saint-Pierre, le 19 mars 2018.  (Vatican Media)

Le Pape à trois nouveaux évêques: «Échappez à la tentation de devenir des princes»

Trois prêtres nommés nonces apostoliques en février 2018 par le Pape François ont été ordonnés évêques en la basilique Saint-Pierre, le 19 mars. Les nouveaux élus sont Mgr Alfred Xuereb, l’ancien secrétaire de Benoît XVI et de François, Mgr Waldemar Stanislaw Sommertag du diocèse de Pelplin (nord de la Pologne), et Mgr José Avelino Bettencourt du diocèse d’Ottawa (Canada).

Delphine Allaire – Cité du Vatican

Ils avaient tous été nommés nonces apostoliques en février par le Pape François.

Mgr Alfred Xuereb, nonce en Corée et en Mongolie, Mgr Waldemar Stanislaw Sommertag, nonce au Nicaragua, et Mgr José Avelino Bettencourt, nonce en Géorgie et en Arménie.

Ils sont désormais évêques, ordonnés en la basilique Saint-Pierre, le jour de la Saint-Joseph. 

Mgr Xuereb, prêtre d’origine maltaise âgé de 59 ans, a servi les Papes Benoît XVI et François en tant que secrétaire. Il devient archevêque d’Amantea en Calabre (Italie). Mgr Waldemar Stanislaw Sommertag, 50 ans, polonais, est élu archevêque de Maastricht, et Mgr José Avelino Bettencourt, archevêque de Novigrad (Croatie).

Le service, pas les honneurs

Le Pape leur a proposé une réflexion sur les hautes responsabilités ecclésiales qu’ils seront désormais appelés à exercer.

«Vous avez été choisis, non pour des raisons mondaines ou politiques», a prévenu François, rappelant l’étymologie du mot «évêque». Conformément à son usage dans les lettres de saint Paul, ce terme issu du grec episkopos signifie littéralement «surveillant» ou «superviseur», soit le tuteur ou le responsable d’une dite communauté.

«Épiscopat est le nom d’un service, pas d’un honneur», a relevé le Saint-Père, estimant que le rôle d’un évêque était plus de «servir» que de «dominer».

Prière et proximité pour seules missions

François a ainsi prié les trois nouveaux évêques de bien vouloir «échapper à la tentation de devenir des princes».

La première tâche de l’évêque réside dans la prière, selon le Pape. «Un évêque qui ne prie pas ne fait pas son devoir et ne remplit pas sa vocation», a-t-il affirmé, les enjoignant à toujours demeurer proches des prêtres.

19 mars 2018, 19:19