Version Béta

Cerca

VaticanNews
Un paysage norvégien, avec une aurore boréale. Un paysage norvégien, avec une aurore boréale.  (AFP or licensors)

Le Pape François rappelle l’importance du soin de la Création

Le Pape François a adressé un message pour un congrès à la Grégorienne sur l’écologie, rappelant que chaque créature est «objet de la tendresse du Père».

Le Pape a adressé un message pour les participants au congrès organisé à l’Université grégorienne sur le thème «Une conversion radicale après Laudato Si’. À la découverte de la valeur intrinsèque de toutes les Créatures.»

Chaque vie est objet de l’amour de Dieu

Dans ce message, François encourage à promouvoir «une appréciation plus profonde du don de notre maison commune», et il invite à «communiquer au monde la belle vérité» que chaque créature est «objet de la tendresse du Père, qui lui assigne une place dans le monde. Même la vie la plus éphémère de l’être le plus insignifiant est l’objet de son amour, et dans ces quelques secondes d’existence, Il l’entoure de son affection», explique-t-il, en citant le paragraphe 77 de Laudato Si'.

Bartholomée: intensifier les efforts avec François

Durant ce congrès a aussi été lu un message du Patriarche œcuménique de Constantinople. Bartholomée a rappelé que ces dernières années se sont intensifiés les efforts avec le Pape François «pour identifier ensemble les façons de mettre en évidence la connexion étroite et intime entre toutes les créatures de Dieu». Il a donc affirmé que l’on ne peut pas «séparer la façon dont nous traitons l’environnement de celle avec laquelle nous entrons en relation avec les frères et les sœurs», en soulignant «la dimension du péché de celui qui abuse de la création, qui se reflète dans la façon dont nous exploitons les êtres humains. Il est tragique d’isoler les différents aspects de notre vie pour justifier nos comportements contradictoires. La conversion comporte un retour à une vision d’intégrité dans la façon dont nous conduisons nos propres vies. Il ne peut pas y avoir deux façons de se comporter. Ce que nous prêchons, a conclu Bartholomée, ne peut pas être déconnecté de ce que nous pratiquons».

07 mars 2018, 19:47