Version Béta

Cerca

VaticanNews

La femme, pilier de l’Église et de la société latino-américaine

Le Pape François a reçu ce matin les membres de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, au terme de leur assemblée plénière qui avait pour thème « La femme, pilier dans l’édification de l’Église et de la société dans le continent ».

Le Pape s’est exprimé spontanément en espagnol, sans texte préparé à l’avance. Ses propos n'ont pas encore été diffusés.

La dimension féminine dans le salut passe par Marie, par l’Église, des mères aux religieuses, rappelle régulièrement le Pape. Au Pérou, il avait aussi rappelé les situations d’injustice encore vécues par les femmes à cause du machisme dans la région, qu’elles soient des mères célibataires qui doivent prendre en charge leurs enfants sans soutien extérieur, ou des travailleuses qui subissent des discriminations odieuses, sans oublier les situations de pauvreté, d’indigence, ou de violence, comme le prouve le taux élevé de féminicides dans la plupart des pays d’Amérique latine.

Dans son discours à l’Assemblée plénière, le cardinal Carlos Aguiar Retes, archevêque de Mexico, avait parlé de la femme comme épouse, solidaire avec les pauvres et avec l’écologie. «La femme a une grande sensibilité envers les souffrants, a-t-il expliqué au micro de Vatican News. Dans presque tous les pays latino-américains, nous voyons la prédominance de l’homme sur la femme. L’Église doit donc montrer que la femme a son rôle dans la famille et surtout dans la société. Homme et femme ensemble doit avoir la même dignité et la même égalité.»

Le jeudi 8 mars, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, la Commission pour l’Amérique latine avait invité une quarantaine de femmes qui occupent différentes charges de responsabilité au Vatican, en représentation des 700 femmes qui travaillent au service du Saint-Siège. Le dîner a été animé avec des chansons populaires sur la figure de la femme.

09 mars 2018, 11:58