Cerca

Vatican News
L'audience générale du 7 février en salle Paul VI du Vatican. L'audience générale du 7 février en salle Paul VI du Vatican.  (Vatican Media)

L’appel du Pape en faveur des réfugiés victimes de la traite humaine

À la veille de la journée mondiale de prière et de réflexion contre la traite, le Pape a lancé un appel pour les victimes de la traite dans les flux migratoires, lors de son audience générale du 7 février, en salle Paul VI du Vatican.

Le 8 février, mémoire liturgique de Sainte Joséphine Bakhita,  première sainte du Soudan, aura donc lieu une journée de prière contre la traite humaine sur le thème des «migrations sans traite», «Oui à la liberté ! Non à la traite!».  

«Ayant peu de chances d'emprunter des canaux réguliers, de nombreux migrants décident de s'aventurer par d’autres voies, où des abus de toutes sortes, comme l'exploitation et l'esclavage, souvent les attendent», a déclaré le Saint-Père, précisant que les organisations criminelles, vouées à la traite des personnes, utilisaient ces routes migratoires pour cacher leurs propres victimes, migrants et réfugiés.

«J'invite donc tout le monde, citoyens et institutions, à unir leurs forces pour prévenir la traite, garantir la protection et l'assistance aux victimes. Nous prions pour que le Seigneur convertisse le cœur des passeurs et donne l'espoir de retrouver la liberté à ceux qui souffrent de ce fléau honteux», a conclu le Pape François à l’issue de sa catéchèse.

07 février 2018, 11:53