Cerca

Vatican News

Journée de prière pour la paix au Soudan du Sud et en RDC

L'Église prie aujourd'hui pour la paix au Soudan du Sud et en République Démocratique du Congo (RDC), deux pays africains traversés par des conflits meurtriers qui affament les populations locales. Cette prière s'étend aux pays du monde entier qui sont en guerre. Le Pape François avait proclamé cette journée mondiale de jeûne et de prière lors de l'Angélus du 4 février dernier.

Cette journée de prière et de jeûne pour la paix ce vendredi «en particulier pour les populations de la République démocratique du Congo et du Soudan du Sud». Cette journée a été  proposée par le Pape François, en ce temps de Carême, pour pour soutenir les populations éprouvées de ces deux pays meurtris par de violents conflits. La RDC est toujours paralysée politiquement. De nouvelles manifestations sont prévues dimanche prochain à Kinshasa pour réclamer le départ du président Joseph Kabila.

Au Soudan du Sud, le plus jeune État au monde,  le conflit politique qui oppose depuis 2013 le président Salva Kiir au chef rebelle et ancien vice-président Riek Machar a brisé l’élan de développement du pays. Entre 100 et 150 000 personnes auraient perdu la vie en raison du conflit, et de nombreux habitants ont dû prendre la fuite.

Interrogé par Mariangela Jaguraba, le père Raimundo Rocha dos Santos, prêtre de nationalité brésilienne appartenant à la congrégaton missionnaire des comboniens, vient de se rendre dans le pays. Il évoque une situation humanitaire catastrophique.

Témoignage d'un missionnaire combonien

 

 

23 février 2018, 10:57