Version Béta

Cerca

VaticanNews
Le Pape François, lors de l'angélus du 14 janvier 2018. Le Pape François, lors de l'angélus du 14 janvier 2018.  (Vatican Media @Vatican Media)

Angélus: seule une rencontre personnelle avec Jésus donne «un véritable sens à notre vie»

Le Pape François avant la prière de l'angélus de ce 14 janvier 2018 a invité de façon quotidienne à «une rencontre personnelle avec le Christ» pour trouver «un véritable sens à notre vie et rendre féconds nos projets et nos initiatives».

Hélène Destombes - Cité du Vatican

«Chacun d’entre nous, en tant qu’être humain est en recherche», a observé le Saint-Père. «Une recherche de bonheur, d’amour, d’une vie bonne et pleine. Tout cela nous a été donné par Dieu le Père, en son Fils Jésus».

Prochaine Journée mondiale du migrant et du réfugié, le 8 septembre 2019

Au terme l’angélus, s’adressant aux fidèles, le Pape François a évoqué la messe célébrée en cette Journée mondiale du migrant et du réfugié rappelant que la réponse commune doit s’articuler autour de «quatre verbes fondamentaux: accueillir, protéger, promouvoir et intégrer».

Le Saint-Père a également annoncé que la prochaine Journée mondiale du migrant et du réfugié se tiendrait «pour des raisons pastorales» le deuxième dimanche de septembre. La prochaine journée aura donc lieu, le 8 septembre 2019.

Le Pape a aussi salué la communauté latino-américaine de Sainte-Lucie à Rome, qui célèbre le 25ème anniversaire de sa fondation, l’encourageant à témoigner de sa foi dans les difficultés et les joies.

Traduction intégrale des paroles prononcées par le Pape après l’Angélus:

Chers frères et sœurs, aujourd’hui nous célébrons la Journée mondiale du migrant et du réfugié. Ce matin, j’ai célébré la messe avec un grand nombre de migrants et de réfugiés qui résident dans le diocèse de Rome. Dans mon message pour cette journée, j’ai souligné que les migrations sont aujourd’hui un signe des temps. «Tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jesus Christ, qui s’identifie à l’étranger de toute époque, accueilli ou rejeté» (Mt 25,35.43).

À ce propos, je désire réaffirmer que notre réponse commune pourrait s’articuler autour de quatre verbes fondamentaux sur les principes de la doctrine de l’Église: accueillir, protéger, promouvoir et intégrer. À partir de maintenant, et pour des raisons pastorales, la journée mondiale du migrant et du réfugié sera célébrée le deuxième dimanche de septembre. La prochaine journée, soit la 105ème journée, aura donc lieu le dimanche 8 septembre 2019.

Demain, je me rendrais au Chili et au Pérou, je vous demande de m’accompagner par la prière durant ce voyage apostolique.

Je vous salue tous, Romains et pèlerins, familles, groupes paroissiaux et associations. J’adresse un salut particulier à la communauté latino-américaine de Sainte Lucie à Rome qui célèbre le 25ème anniversaire de sa fondation.

«En ce joyeux anniversaire, je demande au Seigneur de vous combler de bénédictions afin que vous puissiez continuer à témoigner de votre foi au milieu des difficultés, des joies, des sacrifices et des espérances de votre expérience migratoire.»

Je vous souhaite à tout un joyeux dimanche, et n’oubliez pas de prier pour moi, bon appétit, bon déjeuner et au revoir.

14 janvier 2018, 14:03