Version Béta

Cerca

VaticanNews
Le Pape François part pour la Colombie, le 7 septembre 2017. Le Pape François part pour la Colombie, le 7 septembre 2017.  (Ossevatore Romano)

Le Pape remercie le soldat colombien qui lui avait offert sa casquette militaire

Dans une lettre datée du 18 octobre et rendue publique le 9 novembre par Mgr Fabius Suescún Mutis, évêque de Castrense en Colombie, le Pape François s’est adressé au soldat colombien Edwin Restrepo.

Le jour de son départ de Colombie à l'aéroport de Catam, après avoir béni ce jeune militaire blessé par mine antipersonnelle il y a 13 ans, le Pape a voulu lui donner sa calotte. Edwin Restrepo lui a alors rendu la pareille, lui tendant sa casquette militaire. 

Dans sa lettre publiée par la Conférence épiscopale colombienne (CEC), le Pape remercie le jeune et assure de sa prière tous ceux qui risquent et ont risqué la vie pour la paix du pays et pour son peuple.

«Je ne connaissais pas son nom mais je n'ai pas oublié le geste spontané qu'il a eu le 10 septembre passé dans l'aéroport de Catam, avant mon départ vers Villavicencio. Ce geste m'a touché le cœur, et je n'ai pas remis sa casquette militaire à mon assistant, comme je le fais avec les choses que l’on me donne, mais j'ai voulu la porter avec moi, comme un souvenir et un symbole de l'amour de la patrie», a écrit François.
 
Le Pape qui a indiqué avoir conservé l’objet dans son bureau où il prie beaucoup, a ainsi assuré Edwin Restrepo, tous les soldats morts et blessés, et la Colombie, de sa prière.

(DA)

10 novembre 2017, 14:59