Version Béta

Cerca

VaticanNews
Le Pape rencontre les séminaristes du Collège Pontifical brésilien de Rome Le Pape rencontre les séminaristes du Collège Pontifical brésilien de Rome  

«Le Brésil a besoin que ses prêtres soient signe d'espérance»

Le Pape a reçu le 21 octobre les membres du collège pontifical brésilien de Rome, à l’occasion des 300 ans de la découverte de l’image de la Vierge à Aparecida, saluant « un petit morceau de Brésil à Rome ».

(RV) Le Pape a reçu samedi 21 octobre les membres du collège pontifical brésilien de Rome, à l’occasion des 300 ans de la découverte de l’image de la Vierge à Aparecida, saluant « un petit morceau de Brésil à Rome ». François a exhorté les séminaristes à être avant tout des pasteurs du peuple de Dieu, avant d’être des maitres ou des docteurs.

Le Pape a aussi averti sur les risques de « détruire la fraternité sacerdotale » Il a mis ainsi mis en garde contre les « bavardages » qui causent du tort et qui détruisent cette fraternité, évoquant même un acte « terroriste ». « En bavardant, tu jettes une bombe, tu détruis l’autre et tu t’en vas tranquillement !» a dit François de son langage imagé.

Il faut donc prendre soin de la fraternité sacerdotale a-t-il martelé, rappelant l’image de Notre Dame du silence que l’on voit au palais apostolique où il recevait ses hôtes. La Vierge dit « pas de bavardages, ceci est un message pour la Curie, faites la même chose ». « Le premier objet de notre charité pastorale a ainsi expliqué le Saint-Père doit être notre frère dans le sacerdoce ».

Le Pape est aussi revenu sur les défis du Brésil, qu’ils soient religieux ou sociaux, dans un pays qui traverse un moment difficile de son histoire, «où tant de personnes semblent avoir perdu l’espérance dans un avenir meilleur, à cause d’énormes problèmes sociaux et d’une scandaleuse corruption. La pays, a-t-il dit a besoin que ses prêtres soient un signe d’espérance». (OB)

21 octobre 2017, 15:20