Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape concélébrant l'eucharistie, le 13 février 2018, avec le patriarche melkite Joseph Absi. Le Pape concélébrant l'eucharistie, le 13 février 2018, avec le patriarche melkite Joseph Absi.  (Vatican Media)

Sainte-Marthe: le Pape concélèbre avec le patriarche melkite

Au lendemain de sa rencontre avec les évêques de l'Église melkite, réunis à Rome pour leur visite ad limina, le Pape François a concélébré ce matin la messe à la chapelle de la Maison Sainte-Marthe avec leur nouveau patriarche.

Cyprien Viet - Cité du Vatican

Le Pape François a concélébré ce matin la messe matinale à la Maison Sainte-Marthe avec le nouveau patriarche de l’Église grecque-catholique melkite, une Église en communion avec Rome, et qui compte environ 1,3 millions de fidèles, parmi lesquels de nombreux Syriens confrontés aux violences, et, pour beaucoup d’entre eux, contraints à l’exil.

Quelques mois après l’élection du nouveau patriarche melkite, Sa Béatitude Joseph Absi, le Pape François, qui avait déjà reçu l’ensemble des évêques melkites hier, a expliqué le sens de cette célébration, en prenant la parole devant eux au début de la messe :

Le Pape François s'adresse au patriarche melkite

«Cette messe avec notre frère, le patriarche Joseph, établira la communion apostolique : lui, il est le père d’une Église, d’une Église très ancienne, et il vient embrasser Pierre, lui dire : “moi je suis en communion avec Pierre”. Ceci est ce que signifie la cérémonie d’aujourd’hui : l’étreinte du père d’une Église avec Pierre. Une Église riche, avec sa propre théologie à l’intérieur de la théologie catholique, avec sa propre théologie merveilleuse et avec un peuple, et en ce moment une grande partie de ce peuple est crucifié, comme Jésus. Nous offrons cette messe pour le peuple, pour le peuple qui souffre, pour les chrétiens persécutés au Moyen-Orient, qui donnent la vie, qui donnent les biens, les propriétés, parce qu’ils sont chassés. Et nous offrons aussi la messe pour le ministère de notre frère Joseph», a expliqué le Pape, qui n’a pas prononcé d’homélie.

Le patriarche melkite l’a remercié en français:

Le patriarche melkite remercie le Pape François

«Sainteté, je voudrais vous remercier pour cette très belle messe de communion, au nom de tout le Synode de notre Église grecque-catholique, personnellement je suis très touché par votre charité fraternelle, par les gestes de fraternité, de solidarité que vous avez montrés à notre Église durant cette messe. Nous vous promettons que vous serez toujours dans nos cœurs, dans nos cœurs à tous, clergé et fidèles, et nous nous souviendrons toujours de cet évènement historique, que je n’arrive pas à décrire. Cette fraternité, cette communion lie tous les disciples du Christ. Merci, Sainteté.»

Le patriarche melkite et les évêques de cette Église avaient été reçus lundi par le Pape. Le Saint-Père avait alors adressé ses prières à la «Syrie bien-aimée» et à tout le Proche-Orient, où l’Église grecque-melkite est profondément enracinée, et où elle assure un «précieux service pour le bien du peuple de Dieu».

Le Pape concélèbre avec le patriarche melkite, , Sa Béatitude Joseph Absi,
13 février 2018, 12:06
Tout lire >