Recherche

Vatican News

Le duc d'Édimbourg est décédé à l'âge de 99 ans

Le Prince Philip, époux de la reine Elizabeth, est décédé ce matin au château de Windsor.

Le communiqué publié ce vendredi 9 avril par le Palais de Buckingham a transmis cette information que beaucoup redoutaient depuis plusieurs mois, compte tenu des hospitalisations du prince consort, qui allait avoir 100 ans le 10 juin prochain: «C'est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la Reine annonce le décès de son époux bien-aimé, Son Altesse Royale le Prince Philip, Duc d'Édimbourg. Son Altesse Royale est décédée paisiblement ce matin au château de Windsor», précise le communiqué.

L’époux de la reine d’Angleterre avait passé un mois à l'hôpital pour y recevoir un traitement contre une infection, et il avait subi une opération du cœur avant de sortir de l’hôpital le 16 mars pour retourner au château de Windsor.

Né prince Philip de Grèce et du Danemark sur l’île de Corfou en 1921, il a été fait prince du Royaume-Uni après son mariage en 1947 avec la princesse Élizabeth, fille et héritière du roi George VI, et qui allait devenir reine cinq ans plus tard.

Depuis le début du règne de son épouse, alors que le couple était en voyage au Kenya lors qu’ils apprirent le décès du roi le 6 février 1952, le prince Philip a consacré sa vie au service de la reine et du pays.

Condoléances

En rendant hommage au duc, l'archevêque catholique de Westminster, le cardinal Vincent Nichols, a déclaré: «En ce moment de tristesse et de perte, je prie pour le repos de l'âme du prince Philip, l'époux fidèle et loyal de Sa Majesté la Reine. Je prie pour la Reine et toute la famille royale. Combien la présence et le caractère du prince Philip, si plein de vie et de vigueur, vont nous manquer. Il a été un exemple de loyauté inébranlable et de devoir joyeusement accompli. Qu'il repose en paix.»

Le duc d'Édimbourg a renoncé à une carrière navale prometteuse pour soutenir sa femme et il a accompli près de 20 000 engagements royaux en promouvant les intérêts britanniques sur le territoire national et à l'étranger. Il était notamment aux côtés de la reine lorsqu'elle a rencontré le Pape François au Vatican le 4 avril 2014, dans le cadre de l’un de ses derniers déplacements internationaux.

Le prince a également rencontré saint Jean XXIII en 1961 au Vatican, saint Jean-Paul II à deux reprises en 1980 et en l'an 2000, et le Pape Benoît XVI à Édimbourg en 2010.

Le prince Philip avait pris sa retraite des fonctions royales en 2017, à 96 ans déjà, après 65 ans de service.

Le duc d'Édimbourg laisse derrière lui la reine, qui aura 95 ans le 21 avril prochain mais qui demeure en plein exercice de ses prérogatives royales, et leurs quatre enfants - le prince Charles, la princesse Anne, le prince Andrew et le prince Edward - ainsi que huit petits-enfants et dix arrières-petits-enfants.

09 avril 2021, 15:35