Recherche

Vatican News
L'acteur Michael Lonsdale s'est éteint ce lundi à Paris. L'acteur Michael Lonsdale s'est éteint ce lundi à Paris.   (AFP or licensors)

L'acteur Michael Lonsdale est mort à 89 ans

Célèbre pour ses nombreux rôles au théâtre et au cinema, le comédien franco-britannique s'est éteint à Paris ce lundi 21 septembre. Il laisse derrière lui des rôles inoubliables comme celui de Frère Luc, l'un des moines de Tibhirine qui lui avait valu un César en 2011.

Vatican News

Le cinéma et le théâtre français ont perdu ce lundi une de leurs figures les plus attachantes. Michael Lonsdale s'est éteint ce 21 septembre à Paris, où il était né le 24 mai 1931. Né d'un père militaire dans l'armée anglaise, il passe ses premières années entre la France, l'Angleterre et le Maroc, où son père est mobilisé. À son retour à Paris, il se passionne pour le théâtre puis fait ses premiers pas au cinéma. 

Michael Lonsdale aura tourné avec les plus grands réalisateurs: François Truffaut, Orson Welles, Steven Spielberg, Marguerite Duras, pour n'en citer que quelques-uns... Ses talents de comédiens et sa voix inimitable font de lui un acteur particulièrement recherché, capable de jouer des rôles aussi différents que Hugo Drax, le méchant dans le James Bond Moonraker en 1979 ou un moine dans Le nom de la rose de Jean-Jacques Annaud en 1986.

Une fervente foi catholique

Baptisé à l'âge de 22 ans, Michael Lonsdale n'a jamais fait mystère de sa foi catholique. «J’essaie d’être un chrétien qui vit humblement la parole de Jésus» rappelait-il souvent, avec une voix douce. L'un de ses rôles les plus marquants fut celui de frère Luc Dochier, le moine trappiste médecin du monastère de Tibhirine dans Des hommes et des Dieux de Xavier Beauvois, qui lui a valu en 2011 le César du meilleur second rôle. Un rôle qui l'avait profondément ému comme il nous l'avait confié à l'occasion de la béatification des martyrs d'Algérie

Michael Lonsdale aimait lire régulièrement les textes sacrés dans les églises ou sur des scènes plus profanes. En février 2019, il s'était rendu au Vatican où il avait salué le Pape François à l'issue de l'audience générale. Amoureux de tous les arts, le comédien était président honoraire de la Diaconie de la beauté, un mouvement qui permet aux artistes de renouer un dialogue fructueux avec l'Église, au travers de rencontres, événements et spectacles. 

21 septembre 2020, 18:01