Recherche

Vatican News
La rivière Ambarnaïa polluée par une fuite de diesel. La rivière Ambarnaïa polluée par une fuite de diesel.   (AFP or licensors)

Pollution en Arctique: la fonte du pergélisol responsable?

La rupture d'un réservoir de carburant dans la rivière Ambarnaïa a provoqué une catastrophe écologique. Moscou a ordonné une vérification complète de ses infrastructures à risque bâties sur le pergélisol, fragilisé par le réchauffement climatique.

Vatican News

Le parquet général de Russie a ordonné le 5 juin une expertise complète de ses infrastructures à risque bâties sur le pergélisol (permafrost en anglais), fragilisé par le changement climatique, après l'effondrement d'un réservoir de diesel dans la rivière Ambarnaïa, dans le nord du pays. Plus de 20 000 tonnes de carburant se sont déversées dans la nature, provoquant une véritable catastrophe écologique dans cette région de l'Arctique. 

Selon les premiers éléments de l'enquête, les piliers soutenant la centrale thermique qui abritait le réservoir ont cédé après le dégel du sous-sol. La fonde accélérée du pergélisol pourrait être une cause possible de la catastrophe. Ces sols gelés toute l'année recouvrent 25% des terres émergées de l'hémisphère nord, notamment en Russie, mais leur disparition progressive inquiète la communauté scientifique. 

La vétusté des infrastructures et la lenteur du suivi des travaux de remise aux normes n'est pas non plus à exclure pour expliquer la rupture du réservoir, mis en exploitation il y a 35 ans. Norilsk Nickel, la société propriétaire de la cuve qui a rompu est l'un des premiers producteurs mondiaux de nickel et de palladium, et n'en est pas à son premier accident écologique: en 2016, une de ses usines avait déversé par inadvertance des produits chimiques dans une rivière non loin de l'actuelle pollution.

Les changements climatiques sont un défi permament pour l'immensité de la Russie. Outre la fonte du pergélisol, la sécheresse provoque régulièrement des incendies dévastateurs, en Sibérie notamment: 16 millions d'hectares sont partis en fumée en 2019. 

 

06 juin 2020, 12:50