Recherche

Vatican News
Le chef du parti conservateur Jaroslaw Kaczynski au Parlement polonais, le 7 mai 2020. Le chef du parti conservateur Jaroslaw Kaczynski au Parlement polonais, le 7 mai 2020.   (AFP or licensors)

Pologne: l'élection présidentielle du 10 mai est reportée

L'élection présidentielle polonaise prévue dimanche 10 mai a été reportée à une date ultérieure, a annoncé mercredi 6 mai, le chef du parti conservateur au pouvoir Droit et Justice, Jaroslaw Kaczynski.

Le scrutin prévu le 10 mai ne se tiendra pas, et la présidente de la chambre basse annoncera "la première date possible" pour une nouvelle élection, ont indiqué mercredi soir sur Twitter Jaroslaw Kaczynski et son allié Jaroslaw Gowin, dans une déclaration commune. Ce report de l’élection était réclamée de longue date par l’opposition libérale.

Le parti Droit et Justice (PiS) tenait jusqu'à présent à organiser le scrutin le plus rapidement possible. Selon des analystes, le président conservateur sortant, Andrzej Duda, étant très haut dans les sondages, la raison était un souhait de garantir sa victoire, avant un impact éventuel à plus long terme de la pandémie sur l’économie polonaise. 

 

C’est particulièrement la solution avancée jusqu’à présent par le PiS qui cristallisait la controverse : un vote par correspondance de tous les électeurs, suscitant des doutes sur l’anonymat effectif du vote.

Dans le cas présent, c’est l’allié du parti conservateur, le petit parti Porozumiene ( Entente), qui a fait bouger les lignes, s’opposant à l'organisation du vote dans l'urgence et dans des conditions sanitaires extrêmement problématiques.

«Il est impossible, pour des raisons d’organisation, de remettre les bulletins de vote à tous les électeurs», a également reconnu le président de la commission électorale nationale, Sylwester Marciniak.

Selon les responsables du parti conservateur, le futur scrutin devrait aussi se tenir par correspondance. Une loi doit en préciser les conditions, selon eux.

Un vote en début d’été?

Toutefois le porte-parole de la campagne d'Andrzej Duda, président sortant conservateur, a déclaré qu'il s'attendait plutôt à ce que le scrutin soit organisé physiquement fin juin ou début juillet, sachant que le mandat d'Andrzej Duda prend fin en août.

Le Parlement polonais doit en tout cas entériner ce jeudi 7 mai le report de cette élection, tandis que la Cour suprême doit constater l'invalidité du scrutin pour cause de sa «non tenue».

07 mai 2020, 13:42