Recherche

Vatican News
Birthe Lejeune (1928-2020) Birthe Lejeune (1928-2020) 

Disparition de Birthe Lejeune, co-présidente de la fondation pour la trisomie 21

La Fondation Lejeune a annoncé ce mercredi la mort de celle qui a accompagné l'aventure de son mari scientifique de haut vol et ami du Pape Saint Jean-Paul II.

La Fondation Jérôme Lejeune a annoncé ce mercredi le décès de Birthe Lejeune, l'épouse du professeur, à l'âge de 92 ans, des suites d'une longue maladie. «Madame Jérôme Lejeune a été rappelée à Dieu ce 6 mai 2020. La Fondation perd son être le plus cher. Qu’elle repose en paix et veille désormais avec son mari sur l’œuvre de la Fondation dont elle était l’âme depuis 25 ans, au service des plus fragiles» peut-on lire sur le compte Twitter de l'association, dévouée à la recherche sur la trisomie 21.

Partie étudier le Français à Paris après la Seconde Guerre mondiale, c'est là que Birthe Bringsted, d'origine danoise, rencontrera Jérôme Lejeune avant de l'épouser. C'est en 1958 que le généticien sera l'un des découvreurs de la trisomie 21, une première mondiale. Birthe restera aux côtés de son mari dans sa volonté de reconnaître les personnes trisomiques et la défense de la vie. En 1995, un an après la mort de son mari, elle prend la tête de la fondation qui porte son nom.

Le site Aleteia rapporte que la Fondation Lejeune a rappelé dans le souvenir de Birthe, «son grand cœur, elle était une référence et un exemple pour chacun». Le couple Lejeune était devenu ami du Pape Jean-Paul II, qui s'était recueilli sur la tombe du professeur lors de son voyage en France en 1997. Jérôme Lejeune avait été nommé premier président de l'Académie Pontificale pour la Vie, quelques semaines avent sa mort. Birthe avait quant à elle été nommée par le Pape François membre honoraire de cette même académie en mars 2017.

06 mai 2020, 16:15