Recherche

Vatican News
La Tanzanie a été touchée par des pluies violentes qui ont provoqué des inondations La Tanzanie a été touchée par des pluies violentes qui ont provoqué des inondations 

Tanzanie: l’Église appelle à l’aide pour les victimes des inondations

La Tanzanie connait depuis fin janvier de fortes précipitations provoquant des inondations qui ravagent tout type d’infrastructures sur leur passage. L’évêque de Lindi Bruno, Mgr Pius Ngonyani, incite les associations à rapidement venir en aide auprès de ces victimes.

Anne-Quitterie Jozeau – Cité du Vatican

Une violente vague de mauvais temps comprenant des vents violents et de fortes pluies a fait son apparition en Tanzanie du sud-est, dès le 23 janvier dernier. Les principales régions touchées sont Morogoro, Manyara, Mwanza et Lindi.

Selon un dernier bilan, 21 personnes sont mortes à cause de ces inondations, cinq Tanzaniens sont portés disparus et 21 000 se sont déplacés. Du bétail a été tué, de nombreux champs sont dévastés.

Désastre de grande ampleur

L’évêque de Lindi a rencontré les victimes de ces inondations travaillant principalement la terre. À la suite de sa visite, Mgr Bruno Pius Ngonyani, a insisté auprès d’associations, d’ONG, des autorités de l’État et de Caritas Tanzanie, afin de trouver des solutions et venir apporter un soutien matériel à ces centaines de victimes : nourriture, couvertures, médicaments, etc.

Les nombreux réfugiés habitent de manière provisoire, dans les villages voisins ou dans des écoles, alors fermées depuis le début de ces inondations.

Comme le rapporte le site de la conférence épiscopale des évêques d’Afrique de l’Est (Amecea), certaines régions du pays sont encore bloquées. Ainsi les installations sanitaires n’existent pas dans ces régions les plus touchées, les infrastructures locales –puits, routes, ponts- sont détruites. Les médicaments ne peuvent être distribués. Le secteur agricole subit lui aussi des conséquences désastreuses : l’eau est devenue polluée et le risque de propagation d’une épidémie est de plus en plus élevé. 

02 mars 2020, 16:51