Vatican News
Dans une rue de Denver, capitale du Colorado, le 23 mars 2020 Dans une rue de Denver, capitale du Colorado, le 23 mars 2020  (2020 Getty Images)

Etats-Unis: la peine de mort abolie au Colorado

Une bonne nouvelle dans un paysage mondial assombri par l'épidémie de coronavirus: le Colorado a rejoint ce 23 mars le rang des Etats américains ayant aboli la peine de mort. Les évêques locaux ont immédiatement applaudi cette décision.

«Historique», c'est ainsi que les évêques du Colorado qualifient avec soulagement l'abrogation de la peine capitale, entérinée lundi 23 mars par la loi SB20-100 signée par le gouverneur Jared Polis. Le Colorado devient ainsi le 22e Etat américain à mettre fin à la peine de mort.

Réaffirmer le caractère sacré de la vie

Dans une déclaration publiée sur leur site internet, les prélats catholiques reconnaissent d'abord que cette mesure législative «apporte un changement important» au droit de l'État du Colorado. Rappelant combien l'Église catholique locale a toujours plaidé pour l'abolition de la peine de mort, les évêques écrivent: «Nous croyons que la vie humaine est sacrée, de sa conception à la mort naturelle. Nous croyons, parce que Dieu nous a créés à son image et à sa ressemblance, qu'il n'est pas possible de perdre la dignité conférée à la vie: nous sommes frères et sœurs de Jésus, même si nous avons commis de grands crimes ou des péchés».

Les prélats expliquent que «pendant longtemps, la peine de mort a été considérée comme admissible pour les crimes graves parce qu'elle était considérée comme le seul moyen de protéger la société contre les criminels les plus violents"» Mais, «à mesure que les systèmes pénitentiaires progressent",  "des systèmes de détention plus efficaces ont été développés, qui garantissent une protection adéquate aux citoyens et, en même temps, ne privent pas de manière permanente les délinquants de la possibilité de se racheter».

Surtout, les évêques du Colorado rappellent l'enseignement de l'Église, laquelle «œuvre avec détermination pour son abolition dans le monde entier», et le Pape François l'a montré concrètement plus en août 2018, en approuvant un amendement au texte du Catéchisme de l'Église catholique qui va précisément dans ce sens. Le Catéchisme stipule depuis lors que «la suppression de la vie d’un criminel, comme punition d’un délit, est inadmissible parce qu’elle attente à la dignité de la personne, laquelle n’est pas perdue même après des crimes très graves».

Peine commuée en prison à vie pour les condamnés

Enfin, les prélats américains soulignent que «l'on ne doit jamais oublier les victimes de crimes horribles. En tant que communauté, nous devons continuer à soutenir leurs familles et leurs proches afin que tous puissent trouver réconfort, guérison et pardon dans l'amour du Christ"»

Actuellement, au Colorado, trois prisonniers sont dans le «couloir de la mort»; avec la signature du nouveau projet de loi, leur peine de mort - qui aurait eu lieu par injection létale - est commuée en prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle. 

L'approbation de la proposition de loi SB20-100 découle d'un long processus: le 31 janvier dernier, avec 19 voix pour et 13 contre, le projet a été approuvé par le Sénat. Puis le 26 février, il a reçu le "placet" de la Chambre des députés, à la majorité démocratique, avec 37 oui et 27 non. Enfin, la signature du gouverneur Jared Polis, également démocrate, a été obtenue ce 23 mars. Une fois définitivement ratifiée, la législation mettra fin à la peine de mort dans l'État du Colorado à partir du 1er juillet.

24 mars 2020, 14:50