Recherche

Vatican News
Le président sud-soudanais Salva Kiir et le son vice-président Riek Machar, le 20 février à Juba. Le président sud-soudanais Salva Kiir et le son vice-président Riek Machar, le 20 février à Juba.  (AFP or licensors)

Soudan du sud: Sant’Egidio salue le gouvernement d'union nationale

Le chef rebelle Riek Machar, nommé premier vice-président par le président Salva Kiir, conformément à l'accord de paix conclu en 2018 a prêté serment ce samedi. La communauté Sant’Egidio évoque un pas important vers la paix dans le plus jeune état du monde.

Entretien réalisé par Hélène Destombes - Cité du Vatican

Après des mois de négociations et deux échecs, le président sud-soudanais Salva Kiir et le chef rebelle Riek Machar sont parvenus à se mettre d’accord sur la formation d’un gouvernement d'union nationale. L’annonce avait été faite jeudi dernier depuis Juba, la capitale du Soudan du sud.

La nomination de Riek Machar au poste de premier vice-président est le signe visible de cet accord. Il a été nommé le 21 février et a prêté serment ce samedi. Trois autres personnes ont également été désignées à ce poste. Un décret présidentiel pour leur nomination et la dissolution des institutions à l'échelon national et régional sera publié ce samedi, a indiqué le ministre de l'Information.

 «Le processus pour la nomination du gouvernement, des gouverneurs des 10 États et des trois administrateurs en chef des zones administratives» se poursuivra ensuite. La formation d'un gouvernement d'union nationale était le point clé de l'accord de paix de 2018 et la date limite pour y parvenir avait été fixée au 22 février.

Vice-président pour la troisième fois

Les négociations pour former ce gouvernement étaient dans l’impasse et les précédentes échéances n'avaient pas été respectées en raison de désaccords sur le nombre d'États régionaux mais aussi sur la création d'une armée nationale unifiée et les garanties portant sur la sécurité de Riek Machar.

C’est la proposition, il y a une semaine, du président Salva Kiir de revenir à un système fédéral à 10 États, au lieu de 32, qui semble t-il, a permis de débloquer la situation. En prêtant serment, Riek Machar devient pour la troisième fois vice-président après avoir occupé ce poste de juillet 2011 à juillet 2013 et trois mois seulement, d'avril à juillet 2016. 

La communauté Sant’Egidio, qui organise depuis plusieurs années des missions de médiation entre les différentes forces politiques au Soudan du Sud, salue une étape importante pour mettre un terme à six ans de guerre civile. Mauro Galofaro est le responsable des relations internationales à Sant'Egidio.

Entretien avec Mauro Galofaro, responsable des relations internationales à Sant'Egidio
22 février 2020, 15:41