Recherche

Vatican News
Dans une rue de Hong-Kong, le 22 février 2020 Dans une rue de Hong-Kong, le 22 février 2020  (ANSA)

Coronavirus: à Hong-Kong et Macao, Caritas n’oublie pas les plus vulnérables

L’organisation non-gouvernementale Caritas Internationalis revient sur la situation humanitaire à Hong-Kong et Macao, en particulier en ce qui concerne les services proposés aux personnes handicapées de ces deux territoires.

Anne-Quitterie Jozeau – Cité du Vatican

Selon les derniers chiffres officiels, Hong-Kong compte à ce jour 91 cas confirmés dont deux décès. Quant à Macao, dix personnes sont atteintes du Covid-19. Les chiffres en Chine atteignent à ce jour le niveau le plus bas depuis le début du mois de février. Dans ce contexte, Caritas Internationalis ne cesse de se mobiliser à Hong-Kong et Macao.

Plus de 400 personnes secourues à Macao

Le gouvernement de Macao, depuis la période critique de l’épidémie, a fait suspendre ses services publics -à l’exception des services d’urgence- ainsi que ceux du secteur privé. Par exemple, les services aux personnes âgées sont toujours assurés 24 heures sur 24. 

Le secrétaire général de Caritas Macao, Paul Pun, détaille les services mis en place pour les habitants atteints de handicap qui «continuent à être maintenus à l’abri du coronavirus».

Un «apport de nourriture et de produits de première nécessitéproduits désinfectants et masques» est procuré aux personnes vulnérables, en particulier par des entreprises soucieuses d’aider les personnes défavorisées.

Les soins médicaux sont toujours appliqués, notamment grâce aux services de transport de Caritas qui permettent aux personnes porteuses de handicap de rejoindre l’hôpital. Au total, plus de 400 habitants ont reçu des provisions et des produits d’hygiène.

L’aide apportée à Hong-Kong

John Coughlin, membre du secrétariat général de l’organisation, fait le point sur la situation actuelle à Hong-Kong. Il s’agit d’aider principalement des personnes souffrant de handicap intellectuel ainsi que les enfants d’âge préscolaire, explique-t-il. Les différentes initiatives proposées sont les suivantes: un service téléphonique, un point quotidien sur les réseaux sociaux, et une aide matérielle apportée dans le but de contrer le virus.

Caritas Hong-Kong a mis en place des plateformes téléphoniques, afin de rassurer les familles ayant un enfant handicapé qui a besoin de soins médicaux spécifiques. Il s’agit d’être au courant de leurs dernières requêtes concernant leurs besoins.

Une aide matérielle à ces familles est bienvenue: de nombreuses familles ont exprimé «d'énormes difficultés financières pour se procurer les produits nécessaires». Face à cette réalité, l’organisation a préparé des kits de soins comprenant des «masques chirurgicaux, des désinfectants pour les mains, des brochures d’information», etc.

Caritas Hong-Kong utilise aussi les réseaux sociaux Facebook et Whatsapp afin de tenir informées les familles. Tous les jours, les pages Caritas publient des informations sur «le contrôle des infections, les activités à domicile pour les utilisateurs handicapés, les activités parents-enfants, des conseils sur le bien-être mental, l'organisation réelle des services des différentes unités de service sont affichées».

Collaboration avec les autres agences

Comme John Coughlin l’expliquait dans son interview du 24 février dernier, l’objectif est de «mobiliser la solidarité» des habitants. Les autres agences Caritas doivent être tenues informées de la situation à Hong-Kong et Macao. En raison de la contagiosité du virus, de nombreuses ONG sont contraintes de n’apporter qu’une aide limitée aux personnes atteintes de handicap. C’est pourquoi Caritas se mobilise davantage auprès d’elles.

Depuis l’arrivée du coronavirus, Caritas Hong-Kong a distribué plus de 100 000 désinfectants pour les mains et des masques. À ce propos, John Coughlin conclut : «si des ressources sont disponibles, nous poursuivrons cette action, car il existe encore de nombreux groupes défavorisés qui ont réellement besoin de notre aide et de nos soins».

À ce jour, vingt-quatre personnes atteintes du Covid-19 à Hong Kong et sept à Macao sont sorties de l'hôpital, bien rétablies.

 

27 février 2020, 13:50