Recherche

Vatican News
Criquets au Kenya Criquets au Kenya 

Afrique de l’Est : des invasions de criquets font craindre une crise alimentaire

Depuis plusieurs semaines, l’Afrique de l’Est voit ses cultures ravagées par de spectaculaires essaims de criquets-pèlerins. Ce fléau fait planer une grave crise alimentaire sur des pays déjà fragiles et vulnérables.

Entretien réalisé par Manuella Affejee – Cité du Vatican

Capables de parcourir150 kilomètres par jour, ces gigantesques essaims font pour certains la taille du Luxembourg, peuvent contenir jusqu’à 200 milliards de criquets et détruisent tout sur leur passage. Après le Kenya, l’Éthiopie et la Somalie –qui a décrété l’urgence nationale-  c’est au tour de l’Ouganda de voir fondre ces insectes voraces sur ses cultures.  La destruction des récoltes risque de laisser affamées les dizaines de millions de personnes qui en dépendent.

La situation est telle que la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation, sonne l’alarme : pour des pays déjà fragilisés, autant par des sècheresses que par des inondations, ces invasions pourraient bien générer une grave crise humanitaire.

Pour Cyril Piou, spécialiste de la maîtrise des populations d’acridiens au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), ce phénomène n’est pas surprenant. Les origines de cette crise remontent à 2018 et au passage d’un cyclone sur le Yémen ; les fortes pluies qui l’ont accompagné ont provoqué une explosion de la végétation dans les régions semi-désertiques, lieux d’habitat des criquets-pèlerins qui se sont ensuite multipliés. Le chercheur estime que la prévention reste le moyen le plus efficace pour lutter contre ces invasions et espérer les contenir.

Entretien avec Cyril Piou, expert au CIRAD
25 février 2020, 08:22