Recherche

Vatican News
Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 27 décembre 2019 Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 27 décembre 2019  (NIR ELIAS)

Benjamin Netanyahu, vainqueur du Likoud

Le Premier ministre israélien, inculpé pour corruption, a annoncé avoir remporté une «immense victoire» à la primaire de son parti. Il mènera la campagne du Likoud pour les législatives de mars prochain.

Hélène Destombes - Cité du Vatican

C’est Benjamin Netanyahu en personne qui a annoncé sa victoire, une heure après la fin du scrutin, en remerciant les membres du Likoud «pour leur confiance, leur soutien et leur affection». Quelque 57 000 membres du parti ont voté pour cette primaire aux airs de referendum, alors que le Premier ministre israélien est inculpé pour corruption, abus de confiance et fraude dans trois affaires.

Ce scrutin avait été réclamé par le député Gideon Saar. Le résultat est sans appel: 72,5% pour le chef du gouvernement, 27,5% pour son rival, ancien ministre de l’intérieur. Benjamin Netanyahu conserve donc une forte légitimité populaire et demeure le chef incontesté de la droite israélienne.

Son adversaire a reconnu sa défaite et affirmé qu’il serait à ses côtés «pour assurer la victoire du Likoud aux législatives de mars prochain», les troisièmes en moins d'un an. Benjamin Netanyahu doit l’emporter largement s’il veut s’assurer l’immunité parlementaire. Lors des élections anticipées d'avril, puis de septembre, ni le premier ministre israélien ni le centriste Benny Gantz, du parti Bleu-Blanc n’étaient parvenus à rallier 61 députés, seuil de la majorité parlementaire pour former un gouvernement.

(Avec l’AFP)

27 décembre 2019, 08:37